déplacement. Cette nouvelle filiale, dénommée provisoirement Michelin-Travel.com, prend le nom de ViaMichelin et ouvre un site grand public, accessible gratuitement, http://www.viamichelin.com, ...

déplacement. Cette nouvelle filiale, dénommée provisoirement Michelin-Travel.com, prend le nom de ViaMichelin et ouvre un site grand public, accessible gratuitement, http://www.viamichelin.com, décliné en cinq langues: français, anglais, allemand, espagnol et italien. Progressivement, ViaMichelin enrichira et adaptera les contenus éditoriaux à chaque marché national. Au delà de ce site Internet, ViaMichelin met à la disposition du public et des professionnels une gamme complète de produits et de services sur tous supports: Minitel, web, CD-Rom, Wap, PDA … Le site français http://www.ViaMichelin.fr, accessible gratuitement, propose différents services: calcul d’itinéraires, cartographie (avec toute la base européenne de Michelin mise en ligne ainsi que de nouveaux plans de ville), hôtels, restaurants et campings, l’info trafic en France et la météo dans 1 000 villes d’Europe, les services touristiques, un magazine mensuel on line sur le tourisme et la gastronomie. Le groupe Michelin va investir sur trois ans 100 millions d’euros pour développer cette nouvelle entité, dirigée par Alain Cuq. Pour son premier exercice (2001), ViaMichelin table sur un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros. La société prévoit d’atteindre l’équilibre dès 2004. ViaMichelin bénéficiera de plusieurs sources de revenus: le Minitel, la publicité sur le site Internet, les services Premium et les produits off line (CD-Rom …) destinés aux particuliers (BtoC), les services auprès de sites Internet de sociétés (BtoBtoC) et les services aux entreprises (BtoB). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/05/2001)