Créée en en 1985 par Elliot Grassiano, un ingénieur passionné d’informatique, Microïds est spécialisée dans les jeux de simulation sportive et de stratégie. Basée à Vélizy, la société figure aujourd...

Créée en en 1985 par Elliot Grassiano, un ingénieur passionné d’informatique, Microïds est spécialisée dans les jeux de simulation sportive et de stratégie. Basée à Vélizy, la société figure aujourd’hui parmi les acteurs français importants d’un marché du jeu vidéo toujours en croissance de deux chiffres. Comme l’explique Elliot Grassiano “rien que pour 1997, nous avons réalisé un volume d’affaires de 20 millions de F, soit 50 % de mieux qu’en 1996. Cette progression devrait s’amplifier cette année et nous devrions plus que doubler notre chiffre”. Cette croissance rapide étant surtout due à la sortie de nouveaux titres, Microïds mise beaucoup sur la sortie “des Fourmis” mis au point avec Bernard Werber, l’auteur de cette saga littéraire “c’est un jeu de stratégie en trois dimensins, doté de graphismes superbes ainsi que d’une dimension d’intelligence artificielle dont aucun jeu vidéo n’a été doté jusqu'à présent”. D’ici son lancement prévu au premier trimestre 1999, deux autres logiciels devraient être commercialisés “Corsaires” et “Invasion” un simulateur de combat aérien. Une nouvelle version de “Fort Boyard” devrait également sortir au printemps 1999. Un contrat de distribution signé récemment avec l’éditeur Monolith porte sur la distribution de trois des jeux du groupe américain dans la plupart des pays européens. Pensant réaliser cette année 60 % de son chiffre d’affaires hors des frontières, Microïds envisage de renforcer son implantation commerciale à l’export. La société, présente dans une trentaine de pays, opère à travers des contrats de distribution de produits finis ainsi que des accords de licence, en particulier en Asie et aux Etats-Unis. (La Tribune - 10/09/1998)