Se décrivant comme le seul organisme indépendant dévoué exclusivement à l'étude des stratégies de Microsoft, le cabinet Directions on Microsoft vient de publier la liste des dix défis...

Se décrivant comme le seul organisme indépendant dévoué exclusivement à l'étude des stratégies de Microsoft, le cabinet Directions on Microsoft vient de publier la liste des dix défis stratégiques majeurs que devra relever l'éditeur en 2006 s'il souhaite rester sur la lignée de 25 années de croissance ininterrompue et ne pas "laisser la porte ouverte à des concurrents plus jeunes, plus petits et plus agiles". Qui a dit Google ?

Convaincre les entreprises que la migration vers Windows Vista s'impose même si elles ne renouvellent pas leur parc informatique : arrêter de mettre en avant les innovations graphiques ou les améliorations propres à séduire le grand public pour se concentrer sur les arguments de nature à convaincre les clients professionnels.
Mettre l'accent sur la sécurité : réduire le nombre de bugs et de failles, partir en guerre contre les "spywares et autres codes malveillants". Pour cela, il conviendrait de publier des guides de à destination des développeurs, qu'ils soient internes à Microsoft ou externes.
Clarifier sa politique de distribution.
Distribuer rapidement des outils de développement permettant de réaliser des applications compatibles avec Windows Vista.
Harmoniser sa stratégie Internet, en se focalisant notamment sur la publicité en ligne.
Développer ses produits à destination des PME, particulièrement dans le domaine des PGI (progiciels de gestion) et rassembler les différents produits au sein d'une offre claire.
Créer et promouvoir documentation et outils de développement à l'attention des plateformes de gestion de systèmes ( systems management platform ).
Respecter les calendriers de sortie et communiquer à leur sujet, afin que les clients puissent se préparer aux évolutions.
Transformer le potentiel de la Xbox 360 grâce à un catalogue de jeux plus fourni, justifier son prix élevé ou se préparer à le baisser pour faire face à la concurrence (Sony) et faire oublier les erreurs logistiques rencontrées lors du lancement.
Améliorer le programme de licences en gros, rendre l'offre et la souscription plus transparentes.
(Atelier groupe BNP Paribas - 20/12/05)