Décidément, Microsoft multiplie les gaffes (voir notre article du 24.08.2004). Et des gaffes plus que dommageables pour un éditeur souvent attendu au tournant. Cette fois, ce sont les...

Décidément, Microsoft multiplie les gaffes (voir notre ">article du 24.08.2004). Et des gaffes plus que dommageables pour un éditeur souvent attendu au tournant. Cette fois, ce sont les utilisateurs canadiens et francophones de MSN Hotmail qui en ont fait les frais. Ils ont en effet reçu un message électronique les prévenant qu’il est impératif qu’ils se connectent au moins une fois par mois à leur messagerie électronique s’ils ne veulent pas voir celle-ci purement et simplement désactivée. Déjà, cette logique commerciale a de quoi surprendre, mais ce n’est pas sur le fond que l’éditeur a interloqué ses destinataires, mais bien plutôt sur la forme. Le service MSN Hotmail a rédigé un message assez inhabituel parce que truffé de fautes d’orthographe et de conjugaison ! La version anglais - français n’est décidément pas une discipline aisée… En voici un extrait, pas toujours très compréhensible : « Vous pouvez évitez l'effort de vous connecter une fois par mois en vous inscrivent a MSN Hotmail Plus: notre MSN Hotmail MSN Hotmail Stockage Additionnel. En étant un membre de Hotmail MSN Hotmail Stockage Additionnel, vous être exclus de la police d'inactivité. Un conte peut être re-activez (et gardez le même alias de courriel) si le membre se connecte au conte en dedans de 90 jours depuis la date de désactivation. Par contre, le contenu de la boite de courriel, les fichiers et la liste de contactes ne peut pas être ranimes ». Microsoft s’est excusé en expliquant qu’il avait fait appel à une nouvelle agence de traduction… qui appartient certainement à de l’histoire ancienne, désormais ! (Atelier groupe BNP Paribas – 10/09/2004)