La firme de Redmond vient de céder à Bruxelles en lui fournissant toute la documentation technique que réclamait la Commission Européenne dans le cadre du jugement rendu en mars 2004 pour abus de...

La firme de Redmond vient de céder à Bruxelles en lui fournissant toute la documentation technique que réclamait la Commission Européenne dans le cadre du jugement rendu en mars 2004 pour abus de position dominante et qui s'accompagnait, pour Microsoft, d'une amende record de 497 millions de dollars.
Ces 100 documents répartis sur plus de 8 500 pages rassemblent des lignes de code qui devraient permettre d'assurer l'interopérabilité entre les PC et les serveurs sous Windows et les autres systèmes concurrents.
 
La menace de Nellie Kroes, le Commissaire européen à la Concurrence, semble donc avoir porté ses fruits. En effet, elle avait menacé il y a quelques jours Microsoft d'une nouvelle amende si le géant américain ne fournissait pas cette documentation technique avant le 23 novembre.
 
Plusieurs mois seront désormais nécessaires pour que les équipes de l'expert indépendant Neil Barret, mandaté par la Commission européenne, puissent examiner en détail les documents fournis et ainsi certifier qu'ils sont complets et surtout conformes aux exigences formulées par Bruxelles.
 
Les éditeurs de logiciels concurrents de Microsoft pourront également avoir accès à ces documents. Ils feront ensuite part de leurs impressions à la Commission européenne et à Microsoft sur les informations contenues dans cette documentation.
 
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 24/11/2006)