La firme de Redmond collabore avec la start-up Imagination, un fournisseur de solutions de protection financière pour les populations défavorisées d'Afrique du sud...

La firme de Redmond collabore avec la start-up Imagination, un fournisseur de solutions de protection financière pour les populations défavorisées d'Afrique du sud. 
    
La start-up sud-africaine Imagination, spécialisée dans les services financiers de micro-assurance, va désormais s'appuyer sur un système informatique adapté par Microsoft. L'objectif de ce rapprochement avec l'éditeur de Redmond répond aux nécessaires flexibilité et limitation des coûts requises dans le cadre de l'activité de cette PME. Celle-ci fournit des solutions d'assurance vie, des services bancaires ainsi que des couvertures santé aux franges de population les moins favorisées d'Afrique du sud.
 
Limiter les coûts pour favoriser la demande
 
"Imagination est une entreprise dynamique et visionnaire ayant une vision éthique du business et un fort potentiel de croissance. Nous souhaitons nous assurer que l'infrastructure en construction reflétera au mieux cet esprit. En limitant au maximum ses dépenses informatiques, nous contribuons à appuyer Imagination dans son objectif de fournir des produits financiers bon marché pour les clients sud-africains n'ayant pas les moyens d'accéder à ce type de prestations", a déclaré Gordon Ejsmond-Frey, directeur de la branche EMEA chez Microsoft. Dans ce cadre, c'est une architecture complète que l'éditeur a mise à disposition de la start-up.
 
Toucher le plus grand nombre
 
Elle profite actuellement à la vingtaine de personnes composant les équipes d'Imagination. Il est également prévu que le géant américain participe au développement de la partie Internet du service proposé par la start-up sud-africaine. Imagination compte notamment s'appuyer sur ce partenariat pour atteindre son objectif de développer son portefeuille clients à hauteur de 250 000 personnes à l'issue de sa première année d'activité. Pour Don Canning, manager au sein de la branche Insurance Value Chain de l'éditeur, "le potentiel des activités de micro-assurance est considérable." Aujourd'hui, près de quarante millions de sud-africains n'ont pas accès à des solutions de protection financières adéquates.   
 

(Atelier groupe BNP Paribas - 03/09/2007)