carte à puce. Présentée aujourd’hui officiellement par Craig Mundie, le vice président de Microsoft, au salon Cartes 98 qui ouvre ses portes à Paris, la plate-forme PC/SC (personal computer/smart c...

carte à puce. Présentée aujourd’hui officiellement par Craig Mundie, le vice président de Microsoft, au salon Cartes 98 qui ouvre ses portes à Paris, la plate-forme PC/SC (personal computer/smart card ordinateur personnel/carte à puce) offre aux utilisateurs la solution à tous leurs problèmes en la matière. Avec sa plate-forme, Microsoft veut intégrer facilement les applications carte à puce à l’ensemble du système d’information de l’entreprise. Comme n’importe quel périphérique, le lecteur de cartes à puce pourra se raccorder à un ordinateur. Il suffira d’installer sur son ordinateur un driver. La carte à puce elle-même bénéficiera d’outils logiciels autorisant la mise au point d’applications sophistiquées, que ce soit dans le domaine de la sécurité ou dans celui du paiement, de l’identification, du PME, de la santé ou bien des applications de fidélisation client.

Microsoft entend jouer un rôle sur ce marché de la carte à puce qui devrait doubler au cours des deux prochaines années. Directeur de la division grand public chez Microsoft, Philippe Goetschel explique que Microsoft y travaille depuis quatre à cinq ans et que ses outils seront disponibles au premier trimestre 1999. La solution qu’il apporte permettra aux industriels et aux sociétés utilisatrices de sortir du carcan de “systèmes propriétaires” et de bénéficier d’une totale “interopérabilité”, les applications des uns fonctionnant sur les infrastructures des autres. Selon Philippe Goetschel, les grands acteurs du marché de la carte à puce se seraient déjà ralliés à Microsoft. (La Tribune 27/10/1998)