Le budget de la firme de Redmond consacré à la recherche et développement va encore augmenter au cours de l’exercice à venir, qui commencera le mois prochain. La progression est de 8 %...

Le budget de la firme de Redmond consacré à la recherche et développement va encore augmenter au cours de l’exercice à venir, qui commencera le mois prochain. La progression est de 8 %, l’investissement passant de 6,9 milliards en 2003/2004 à 7 milliards en 2004/2005.

Cette somme sera principalement consacrée aux nouveaux médias numériques et aux interfaces de dialogues de l’utilisateur avec sa machine (par la parole), selon Steve Ballmer, le PDG de Microsoft. Ce dernier était hier en visite à Tokyo, auprès des étudiants de l’Université Keio. Le groupe est entré dans une phase de négociations avec l’établissement pour mettre en place une coopération bilatérale dans la formation de nouveaux ingénieurs.

La firme de Redmond semble bien intéressée par le continent asiatique, comme nombre d’acteurs du secteur d’ailleurs. Elle a par exemple conclu avec l’île de Hokkaido, au nord de l’archipel, un accord qui prévoit la formation conjointe de professionnels spécialistes des technologies de l’information.

Pendant que Ballmer est en Chine, Bill Gates est lui parti en goguette du côté de Pékin. Il a entamé ce matin une visite de deux jours en Chine, qui prévoit notamment l’inauguration de cinq laboratoires d’informatiques dans des lycées chinois. Moins officiellement, la visite de Bill Gates est surtout destinée à détourner les institutions chinoises d’un intérêt probable pour les systèmes ouverts, de type Linux.

Auprès des utilisateurs chinois, Microsoft est très présent au jour le jour, puisque son OS est particulièrement connu et usité dans le pays. Seulement, cette pénétration ne rapporte pas beaucoup de yuans à Microsoft : la plupart des produits Microsoft vendus en Chine sont en fait des copies faites illégalement !!

(Atelier groupe BNP Paribas - 30/06/2004)