Microsoft a les yeux rivés sur le pays du soleil levant. Le groupe a fait savoir aujourd'hui qu'il avait noué une alliance avec les grandes universités japonaises. Celle-ci se concrétise...

Microsoft a les yeux rivés sur le pays du soleil levant. Le groupe a fait savoir aujourd'hui qu'il avait noué une alliance avec les grandes universités japonaises. Celle-ci se concrétise principalement par la création du Microsoft Institute for Japanese Academic Research Collaboration (MIJARC), effective au 1 er juillet 2005. La nouvelle structure sera dirigée par le professeur Katsushi Ikeuchi, de l'université de Kyoto.

Son dessein ? Identifier les projets les plus prometteurs, dans le domaine de la recherche fondamentale et appliquée, définis par les universités de Tokyo, Osaka, Kyoto, Keio et Waseda. Les projets sélectionnés seront ensuite financés et Microsoft leur apportera des produits logiciels pouvant aider les chercheurs dans leurs travaux.

Reconnaissant la suprématie japonaise en matière d'innovation, Bill Gates a fait savoir que son groupe comptait augmenter ses dépenses "en recherche fondamentale appliquée". Il a particulièrement insisté sur les trois domaines qui aujourd'hui comptent tout particulièrement pour son groupe : la sécurité, la reconnaissance vocale et visuelle et les interfaces graphiques.

La tournée japonaise de Bill Gates a également été l'occasion de signer des accords avec plusieurs universités pour que celles-ci accèdent aux codes sources de certains de ses produits, et avec la police tokyoïte à laquelle le groupe apportera une assistance dans la lutte contre la cyber-criminalité.

Enfin, last but not least, Microsoft vient de signer un accord de coopération avec le groupe Toshiba. L'objectif premier des deux acteurs est de travailler ensemble sur le développement des lecteurs de HD DVD, qui tourneront sous Windows CE. Les deux groupes doivent également renforcer leur collaboration sur le iHD, le dernier format interactif défini par le DVD Forum.

(Atelier groupe BNP Paribas - 28/06/2005)