L'application MindMeld reconnaît les termes utilisés durant une conversation et propose des contenus liés et adaptés pour en enrichir le contenu ou proposer des vérifications factuelles.

MindMeld fait le lien entre conversation téléphonique et réseaux sociaux

La communication au XXIe siècle apparaît être séparée entre deux grandes tendances. D'un côté, nous avons pu observer un retour de la tradition épistolaire via les réseaux sociaux, et l'apparition de nouveaux standards de communication courte à l'instar des billets de Twitter, quand de l'autre la miniaturisation et la chute des prix des téléphones portables ont permis d'offrir la possibilité d'appeler et de converser à une grande majorité de la population. Si un même appareil comme le smartphone peut offrir les deux possibilités, audio et écrit, celles-ci restent relativement séparées. La société américaine ExpectLabs, afin de dépasser cette dichotomie trop simpliste a développé une application dénommée MindMeld qui permet à l'utilisateur, au fil de sa conversation téléphonique, de bénéficier d'un support d'information pertinent et relatif à celle-ci, permettant d'en améliorer l'efficacité et la rapidité.

Reconnaissance des mots

L'application, développée jusqu'ici sur la tablette Ipad, utilise les outils déjà présents dans la tablette. Ainsi, lors d'une conversation téléphonique, par Skype ou autre, l'application s'appuie sur le microphone intégré pour reconnaître les termes utilisés et les différents thèmes abordés. Elle peut ainsi proposer des contenus vidéos, texte ou audio à l'utilisateur en fonction de cette resonnaissance vocale. Si la conversation tourne par exemple sur un sujet économique ou politique polémique, MindMeld sera dès lors à même de proposer aux utilisateurs des soutiens factuels, des statistiques par exemple, afin de supporter la conversation. Parmi les autres types de contenus proposés, on retrouve notamment des plans, des images, des sites web dédiés ou encore des critiques. L'application cependant ne vise pas uniquement à proposer un outil de soutien à l'utilisateur, mais bien à faire le lien entre réseaux sociaux et conversation téléphonique. Les informations reconnues pertinentes mises à disposition de l'utilisateur peuvent ainsi être partagées directement sur les différents réseaux sociaux à partir de la plate-forme de centralisation offerte par l'application.

Une vérification sûre ?

Si de nombreux reproches ont pu être soulevés devant l'utilisation à outrance du site encyclopédique libre Wikipédia dans la vérification des informations, notamment dans l'impact sur la mémoire de long terme, MindMeld semble offrir de l'étendre aux appels téléphoniques. Il faut toutefois noter l'intérêt d'un tel projet, aussi bien dans le lien proposé entre nos différents moyens de communication que surtout dans la proposition spontanée d'informations pertinentes. Dès lors si l'avancée est louable, c'est avant tout au niveau du processus de flitrage des données proposées que pourra être jugée MindMeld.

 
Rédigé par Quentin Capelle
Journaliste