Damovo France et IDC viennent de présenter les résultats d’une étude menée par IDC et Damovo France auprès de 300 entreprises françaises, sous forme d’un Livre Blanc ...

Damovo France et IDC viennent de présenter les résultats d’une étude menée par IDC et Damovo France auprès de 300 entreprises françaises, sous forme d’un Livre Blanc, intitulée « Mobilité et Wireless en entreprise ». Le nombre d’employés mobiles ne cesse d’augmenter en France : 6 millions pour la mobilité externe et 4,6 millions pour la mobilité interne en 2002. Les entreprises françaises commencent à prendre conscience des bénéfices apportées par une solution de mobilité / wireless. Selon le Livre Blanc d’IDC et de Damovo France, 37 % des entreprises ont déjà investi dans une solution de mobilité / wireless, et 38 % ont l’intention d’investir dans les deux ans à venir. Les entreprises souhaitent que les solutions liées à la mobilité et au wireless leurs apportent de réels avantages concurrentiels. Les avantages procurés par une solution de mobilité / wireless perçus sont : - pour l’entreprise : une meilleure réactivité (49,8 % des entreprises), une amélioration des performances commerciales (41,9 %), une baisse des coûts de gestion (34 %), - pour les employés mobiles : la simplification du système d’information (40,1 % des entreprises), des cycles de décision plus rapides (36 %), une augmentation de la productivité (35,6 %), de meilleures réponses aux demandes clients (34,6 %). 46,9 % des commerciaux, 22,9 de l’encadrement et 20,1 % des informaticiens sont les populations les plus mobiles appelées à bénéficier en priorité de l’équipement en solutions mobiles. 56,8 % des investissements en mobilité / wireless sont dictés par les besoins des employés mobiles. 70,5 % de ces employés mobiles accédent aujourd’hui principalement aux solutions collaboratives, 46,2 % à l’intranet. Toutefois, les besoins de ces populations sont légèrement différents. 55,9 % ont de forts ou de très forts besoins d’accès aux applications collatioratives, 36,4 % aux applications métiers et 36,2 % au CRM. Dans leurs projets d’investissement, 42,4 % des entreprises privilègient l’amélioration de la sécurité de leur système d’information, 34 % visent des projets liés au développement de leur réseau. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 19/11/2002)