L'indice de confiance des collaborateurs sur le dynamisme économique du marché des TIC est en hausse. Cela s'explique notamment par une baisse globale des licenciements.

Même en temps de crise, le secteur technologique a continué à recruter. Résultat : le moral des employés est au beau fixe. Dans son index sur le niveau de confiance des professionnels spécialisés dans les TIC, Technisource révèle que plus de la moitié des personnes interrogées s'annoncent optimistes. Soit une augmentation de près de 5 % pour le dernier trimestre 2009 par rapport au trimestre précédent. Selon l'institut, cette montée d'optimisme s'explique du coup par la relative résistance du domaine à la récession conjoncturelle. Elle est aussi due à une baisse globale de licenciements et aux indicateurs économiques à la hausse.
Moins de pessimisme
"Tandis que beaucoup de marchés sont inondés par des demandeurs d'emploi, de nombreuses entreprises spécialisées en nouvelles technologies ont toujours du mal à trouver des talents qualifiés", explique Michel Winwood, président de Technisource. Selon lui, la dernière étude a enregistré le niveau de confiance le plus haut depuis la fin 2007. Même si un tiers encore des employés croit que la situation économique devient moins favorable (30 % contre près de la moitié il y a quelques mois), nombreuses sont les personnes qui annoncent qu'elles vont chercher un nouveau poste dans l'année à venir : 40 % contre un tiers au deuxième semestre de l'année.
Continuer le recrutement
Par ailleurs, le nombre de salariés s'affichant comme pessimistes sur le nombre de postes disponibles, est également à la baisse. "Nous conseillons à nos clients de poursuivre le recrutement de nouveaux talents, même en période économique difficile", conclut le responsable de l'étude. "Un investissement dans une main d'œuvre qualifiée est l'élément clé pour poursuivre une croissance à long terme".