Amazon a commencé la phase de test de… son propre moteur de recherche, dont le contenu est fourni par son partenaire Google, et la version bêta consultable à l’adresse A9.com. Sur l’écran...

Amazon a commencé la phase de test de… son propre moteur de recherche, dont le contenu est fourni par son partenaire Google, et la version bêta consultable à l’adresse A9.com. Sur l’écran s’affichent trois colonnes distinctes : la première fournit les résultats de la recherche naturelle Google, la seconde présente ceux en relation avec les livres en vente sur Amazon, tandis que la troisième affiche l’historique des recherches effectuées par l’utilisateur (après que celui-ci a fourni un login et un mot de passe).

Le moteur de recherche d’Amazon propose aussi un outil qui devrait connaître un certain succès auprès des internautes : une toolbar. Celle-ci permet, sans surprise, de saisir directement une requête, de consulter l’historique de ses dernières recherches, de bloquer les pops-ups (comme celle de Google). Jusqu’ici, rien de vraiment nouveau… sauf que la toolbar comprend une application qui permet de prendre des notes sur une page web, de les conserver, et de les consulter à volonté lors de la prochaine visite de ce site.

C’est là qu’est la grande innovation introduite par Amazon : la personnalisation du contenu web. Un bon moyen de faciliter les recherches web des utilisateurs, mais aussi, comme le soulignent déjà certains analystes, de recueillir des informations sur les clients Amazon.

Une réalité dont le groupe ne se cache pas, en annonçant clairement : « A9.com est la propriété exclusive d’Amazon.com Inc. Si vous détenez déjà un compte utilisateur sur le site marchand d’Amazon et que le site vous reconnaît grâce à un cookie à chacune de vos visites, sachez qu’Amazon (…) se réserve le droit d’utiliser les informations recueillies par A9.com pour améliorer le service offert à ses clients ».

(Atelier groupe BNP Paribas – 15/04/2004)