L'importance donnée par les moteurs à l'encyclopédie collaborative serait trop grande si l'on se réfère uniquement à la qualité moyenne des articles. C'est l'image qu'en ont les utilisateurs qui expliquerait ce classement.

Les moteurs privilégient Wikipédia pour répondre aux attentes des internautes

 

L'ordre d'apparition d'un article Wikipédia sur les moteurs de recherche se fait-il en fonction de la qualité de ces mêmes articles ? Difficile à dire, juge une équipe de l'université de sciences appliquées de Hambourg, qui estime néanmoins que ce classement se fait plutôt pour répondre aux attentes des internautes. Les chercheurs se sont ainsi interrogés sur la pertinence de l'importance donnée par les moteurs de recherche au site de partage d'informations. Du coup, Dirk Lewandowski et Ulrike Spree ont étudié la qualité des articles proposés par les moteurs de recherche, en comparaison avec les autres résultats obtenus à partir de la même recherche. Ils ont d'abord dû établir des critères qualitatifs "standards" (ou heuristiques).

D'un point de vue objectif, Wikipédia est largement surévalué

Ces derniers devaient permettre d'obtenir une notation équivalente pour un même article, quelle que soit la personne effectuant le jugement. Les articles ont ainsi été évalués selon leur pertinence (rapport avec le sujet abordé), l'autorité de l'auteur (chercheur, sommité dans le domaine...), la fréquence de mise à jour, et leur méthode de classification. Or, selon ces critères, la prépondérance de Wikipédia semble injustifiée: plus de 70 % d'articles omettent de mentionner un ou plusieurs aspects majeurs du sujet traité. De même, presque 50 % présentent un point de vue unique, sans que l'analyse ne soit jamais nuancée.

L'attente du consommateur n'est pas modélisable logiquement

Mais, fait étonnant, lorsque l'on recourt à un utilisateur lambda, celui-ci aura tendance à considérer Wikipédia comme une source bien plus précise et intéressante que les autres résultats de la recherche. Pour les auteurs, ce phénomène s'explique par la notion "d'attente" de la part du consommateur. Celle-ci est variable, non quantifiable, et ne respecte pas forcément une logique claire. En ce sens, il est fort possible que Wikipédia, de par son image d'encyclopédie interactive du Net, donne une image rassurante au consommateur, qui privilégiera en conséquence les informations en provenance du site. Dans le cas présent, il est donc impossible de se contenter d'une simple analyse heuristique. Et les méthodes de classification employées par les moteurs de recherche dans le cas de Wikipédia sont justifiées dans le sens où l'attente de l'utilisateur ne se limite pas à de simples critères objectifs.