Tout le monde connaît le Trivial Pursuit, ce jeu de société qui propose de répondre à des questions de culture générale à tour de rôle. Michael Liedtke, de l'agence Associated Press, a appliqué...

Tout le monde connaît le Trivial Pursuit, ce jeu de société qui propose de répondre à des questions de culture générale à tour de rôle. Michael Liedtke, de l'agence Associated Press, a appliqué le principe du jeu aux moteurs de recherche, pour voir à quel point ils étaient "capables de connaissance" ! Il a ainsi tapé dans les champs recherche de plusieurs moteurs des questions piochées dans une récente édition du Trivial Pursuit.

Les résultats obtenus démontrent la supériorité de deux moteurs : Ask.com et Answers.com, qui ont tous les deux battu de grands noms du secteur comme Google, Yahoo ou MSN. A la question "Comment s'appellent les éléments de verre qui se créent lorsqu'une météorite heurte la surface de la Terre ?", Ask.com et Answers.com ont fourni la bonne réponse ("tektites"...) dès le premier lien proposé sur leur page de résultats.

Il en a été ainsi pour 10 des 20 questions posées aux deux moteurs par le testeur d'Associated Press. Quand cela n'a pas été le cas, la réponse se trouvait dans les deuxième ou troisième liens. Comment expliquer cette efficacité ? Answers.com repose sur la combinaison du moteur de recherche Google et des travaux menés par des équipes qui lui ont adjoint des bases de données de réponses correspondant à des listes de FAQ.

Ask.com, de son côté, a opté pour une approche entièrement automatisée et qui va à la pêche aux informations sur la toile. Un bémol à apporter tout de même aux bons résultats de ces deux moteurs : ils peuvent rarement fournir à l'internaute une réponse correcte sans que celui-ci ne soit obligé de cliquer sur les liens proposés. La réponse apparaît dans deux cas sur vingt directement sur la page de résultats.

Chez Google, Michael Liedtke a noté que le moteur de recherche proposait une réponse - dans le premier lien des réponses proposées - à sa question dans 8 cas sur 20. Pour Yahoo, la note est de 5 sur 20 et celle de MSN est de deux sur vingt.

(Atelier groupe BNP Paribas - 27/06/2005)