Cet accord de collaboration porte sur l’élaboration et le déploiement de la convergence sur les solutions cellulaires, WLAN et téléphonie sous IP. Objectif : offrir des niveaux supérieurs ...

Cet accord de collaboration porte sur l’élaboration et le déploiement de la convergence sur les solutions cellulaires, WLAN et téléphonie sous IP. Objectif : offrir des niveaux supérieurs de mobilité et de connectivité réseaux. Ces solutions seront proposées via de nouvelles gammes de produits englobant notamment un téléphone bi-mode WiFi / cellulaire de Motorola, un logiciel de téléphonie sous IP de type SIP (session initiation protocol) d’Avaya ou encore une infrastructure WLAN vocale étudiée par Proxim. Ces nouvelles solutions développées en commun, basées sur standards, supporteront conjointement des services voix et données à destination d’utilisateurs répartis sur l’ensemble des réseaux d’entreprises, des réseaux cellulaires publics et des points publics WLAN basés sur technologie 802.11 (Wi-Fi). Les économies associées seront engendrées via une réduction des coûts de gestion du réseau, de la réduction des charges d’exploitation et une meilleure consolidation des équipements. Ces solutions s’accompagneront également d’un enrichissement des fonctionnalités d’interconnexion, incluant par exemple les accès aux conférences téléphoniques ou bien encore les accès vocaux à des applications d’entreprises. L’application de téléphonie sous IP s’appuie sur le logiciel MultiVantage d’Avaya permettant le déploiement de communications fiables et évolutives. De son côté, Motorola élaborera des composants réseaux Mobility Management, capables de contrôler et de combler l’intervalle séparant les réseaux locaux et cellulaires. Pour sa part, Proxim fournira une infrastructure WLAN Wi-Fi vocale, un logiciel QoS ainsi que des systèmes de gestion centralisée facilitant la liaison entre les différents points d’accès. L’infrastructre WLAN Wi-Fi de Proxim et les applications de communication SIP d’Avaya seront intégrées dans la nouvelle solution courant 2003, étabissant ainsi la base de convergence. Les premiers prototypes seront testés au cours du 2ème semestre 2003. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 17/01/2003)