Au premier trimestre 1999, Motorola a réalisé un chiffre d'affaires de 7,2 milliards de dollars, en progression de 5 %, et un bénéfice net de 171 millions de dollars, en hausse de 20,4 %. En faisa...

Au premier trimestre 1999, Motorola a réalisé un chiffre d'affaires de 7,2 milliards de dollars, en progression de 5 %, et un bénéfice net de 171 millions de dollars, en hausse de 20,4 %. En faisant part de signes de reprise dans certaines régions d'Asie et en indiquant que l'économie américaine restait forte, son PDG, Christopher Galvin, précise "la faiblesse de la situation économique dans certains régions du monde va continuer d'avoir un impact sur notre rythme de croissance tout comme les ajustements nécessaires sur les marchés de la téléphonie cellulaire et de la messagerie". Les équipements de communication personnelle ont réalisé un chiffre d'affaires de 2,6 milliards de dollars, en hausse de 8 %, et un bénéfice d'exploitation de 83 millions, en progression de 23 %. Les ventes des réseaux aux entreprises ont progressé de 5 % (1,6 milliard de dollars) et le bénéfice d'exploitation de 29 % (193 millions). Les microprocesseurs ont, pour leur part, réalisé un chiffre d'affaires de 1,9 milliard de dollars (+ 4 %) et un bénéfice d'exploitation de 47 millions, contre une perte de 58 millions au premier trimestre 1998. Les ventes des autres produits (électronique intégrée, Internet) sont restées stables (879 millions), la perte d'exploitation étant de 91 millions pour 10 millions l'an passé sur la même période. Motorola espère pour le second trimestre "faire un peu mieux que les prévisions des analystes financiers en termes de vente et de rentabilité". (Les Echos - Le Figaro - la Tribune - 15/04/1999)