Jusqu'ici, ceux qui désiraient utiliser le navigateur Opera devaient s'acquitter d'une licence ou supporter de la publicité affichée dans un bandeau sous les barres d'outils. Devant ce choix...

Jusqu'ici, ceux qui désiraient utiliser le navigateur Opera devaient s'acquitter d'une licence ou supporter de la publicité affichée dans un bandeau sous les barres d'outils. Devant ce choix cornélien : payer ou être parasité par une publicité, beaucoup ont opté pour l'abandon pur et simple.

Pour reconquérir ses utilisateurs perdus, Opera Software rend son navigateur définitivement gratuit et propose même pour l'occasion une version mise à jour. Opera est actuellement le troisième navigateur le plus répandu, derrière Internet Explorer et Firefox. En rendant son navigateur totalement gratuit, Opera Software envisage certainement de regagner des parts de marché sur ses concurrents.

Le 30 août dernier, Opera Software célébrait les dix ans de son navigateur en le distribuant gratuitement pendant une journée. En rendant son navigateur totalement et définitivement gratuit, Opera Software envisage certainement de regagner des parts de marché sur ses concurrents.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce navigateur, rappelons qu'il est doté d'une foule de fonctionnalités, dont certaines se révèlent particulièrement intéressantes pour les développeurs Internet soucieux des questions d'accessibilité .

Pour commencer, son moteur de rendu respecte à la lettre les standards du Web édictés par le consortium du W3C. Opera propose également la navigation par onglets (comme Firefox et, paraît-il, la mouture à venir d'Internet Explorer), ou la personnalisation des styles d'affichage, qui permet de se rendre compte aisément de l'apparence que revêt un site sur un appareil mobile ou un navigateur fait pour les handicapés.

(Atelier groupe BNP Paribas- 21/09/2005)