L’exercice 2000/2001 a été marqué par la fusion, en décembre 2000, de Navision Software et de Damgaard. La nouvelle société issue de cette fusion, baptisée Navision, dont le siège est situé à Copenh...

L’exercice 2000/2001 a été marqué par la fusion, en décembre 2000, de Navision Software et de Damgaard. La nouvelle société issue de cette fusion, baptisée Navision, dont le siège est situé à Copenhague, représente l’un des premiers éditeurs mondiaux de solutions de gestion et d’e-commerce intégrées, accompagnant les PME, PMI et les filiales de groupe dans leur développement. Navision a réalisé au cours de l’exercice 2000/2001, clos au 30 juin, un chiffre d’affaires de 1 496 millions de DKK, en hausse de 18,7 % par rapport à l’exercice précédent. Le résultat d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (EBITA) s’établit à 229 millions de DKK, soit 15,3 % du chiffre d’affaires. Les résultats de Navision ont augmenté partout, sauf au Danemark où le chiffre d’affaires accuse un léger recul par rapport à l’exercice précédent. Au 30 juin 2001, le réseau de partenaires de Navision comptait 2 221 centres Navision Solution Centers et distributeurs, au service de 127 968 clients. Navision continue d’éditer de nouvelles versions de ses gammes de produits, notamment des e-fonctionnalités supplémentaires facilitant la transition des clients vers de nouveaux modèles de gestion collaboratifs. Poursuivant son implantation géographique, la société a ouvert des représentations locales en Russie et en Inde et a signé un accord de distribution pour l’Amérique Latine. Pour l’exercice 2001/2002, la société table sur un bénéfice net en hausse de 18 % et espère réalisé une marge EBITA d’environ 17 % contre 15 % au cours de l’exercice 2000/2001. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 8/10/2001)