NEC France, division «périphérique» (projecteurs multimédias et écrans plasmas), a réalisé pour l’année fiscale 2000, close le 31 mars 2001, un chiffe d’affaires global de 23,5 millions d’euros, don...

NEC France, division «périphérique» (projecteurs multimédias et écrans plasmas), a réalisé pour l’année fiscale 2000, close le 31 mars 2001, un chiffe d’affaires global de 23,5 millions d’euros, dont 17 millions pour l’activité projecteurs multimédias, 5 millions pour l’activité plasmas et 1,5 million pour les produits de stockage. Les projecteurs multimédias augmentent de 93 %, soit un volume de ventes de 5 500 pièces toutes tailles confondues. La part de marché de NEC France sur ce secteur passe ainsi de 5 % en 1999 à 9 % en 2000. Les ventes d’écrans plasma ont augmenté de 150 % avec 800 unités de plasmas vendues, soit 10 % de parts de marché en 2000. La division «périphérique» prévoit de réaliser 12 % de parts de marché en 2001 sur les projecteurs multimédias (objectif de vente de 8 400 pièces) et 12 % avec les écrans plasmas (objectif de vente 2 000 unités). Pour atteindre ces objectifs, NEC France souhaite élargir ses gammes de produits et invertir le marché des projecteurs multimédias «grand public» en lançant prochainement une nouvelle gamme dédiée au Home Cinéma. NEC France, filiale de NEC Corporation, englobe trois divisions: NEC France distribuant essentiellement des périphériques informatiques, des portables GSM et des infrastructures télécoms, NEC MDC (Mobile Development Center), recherche & développement, et NEC ESS (supercalculateurs). Pour l’ensemble de ses activités, NEC France a réalisé en 2000 un chiffre d’affaires global de 70 millions d’euros. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 24/08/2001)