Le constructeur de produits informatiques japonais NEC a dévoilé le 16 mars la dernière version de PaPeRo , son robot d'accompagnement, baptisée PaPeRo 2005/ Celui-ci a également été décliné dans une version pour enfants...

Le constructeur de produits informatiques japonais NEC a dévoilé le 16 mars la dernière version de PaPeRo , son robot d'accompagnement, baptisée PaPeRo 2005/ Celui-ci a également été décliné dans une version pour enfants : le Child Care PaPeRo, techniquement adapté pour l'accompagnement des plus jeunes.
Ils sont présentés durant l'exposition universelle d'Aichi (du 25 mars au 25 septembre), pendant laquelle ils doivent se mêler aux visiteurs. Les deux robots ont été développés avec l'aide d'un institut de recherche national, NEDO (New Energy and Industry Technology Development Organisation).
Le PaPeRo de la précédente version était utilisé à titre expérimental dans des foyers, afin de mieux s'adapter à la vie quotidienne avec l'humain. Le PaPeRo 2005 a ainsi intégré de nouvelles technologies pour améliorer sa capacité de communication avec l'homme. Il est équipé de 8 micros pour détecter la direction d'une source sonore. A l'aide d'un effaceur de bruit , le robot est capable d'entendre une voix humaine dans un environnement bruyant , comme avec une télévision allumée, et l'homme peut lui parler même pendant que le robot diffuse sa voix. Ainsi, la précision de reconnaissance vocale est aujourd'hui cinq fois meilleure.
PapeRo 2005 et Child Care PaPeRo

© Jap'presse
Le constructeur a amélioré également la capacité de communication visuelle du robot. Il peut désormais lire les lettres , ce qui lui permet de se souvenir d'un nom écrit, et de trouver l'homme éloigné qui lui fait un signe de la main ou de reconnaître un pendule oscillant devant lui. Grâce au renforcement de la fonction de coordination avec d'autres machines, les PaPeRos peuvent communiquer entre eux ou danser ensemble.
Le Child Care PaPeRo est basé sur le PaPeRo 2005, mais spécialement conçu pour vivre avec des enfants, dans un environnement très bruyant. Il peut reconnaître un enfant qui ne s'arrête pas de bouger, à un instant où le visage de l'enfant est en face du robot. Par le fait de le toucher, grâce aux capteurs tactiles intégrés, le robot a une meilleure expression pour communiquer interactivement avec les enfants.
PaPeRo peut être transformé en une caméra de surveillance grâce au visiophone d'un téléphone mobile 3G. Lorsque l'appel arrive, le robot cherche l'enfant dans la maison et lui transmet un message de ses parents. Le constructeur a inventé un gilet intégrant un émetteur d'ultrason, un casque à micro, et un PDA pour la communication sans fil avec un serveur distant. Avec ce gilet, le robot peut reconnaître précisément les personnes et entendre tout le monde, même s'ils lui parlent en même temps.

Pour l'instant, ce robot pourrait coûter de 1 à 2 millions de yens (de 8 000 à 16 000 euros ), s'il était commercialisé.