25,80 % des foyers français, soit 6 300 000 foyers, étaient connectés à Internet en décembre 2001. Le nombre d’internautes est passé de 6,872 millions fin décembre 2000 à 10,458 millions fin décembr...

25,80 % des foyers français, soit 6 300 000 foyers, étaient connectés à Internet en décembre 2001. Le nombre d’internautes est passé de 6,872 millions fin décembre 2000 à 10,458 millions fin décembre 2001, soit une croissance de 52,1 %. Le seuil des 10 millions d’internautes a été franchi en France en septembre 2001. Avec 16,278 millions d’internautes à domicile, l’Allemagne est le pays, parmi ceux étudiés, le plus connecté en Europe. Le taux d’internautes allemands a augmenté en un an de 29 %. La Grande-Bretagne compte 14,895 millions d’internautes, soit un taux de croissance de 28,4 %. Avec 3,727 millions d’internautes en décembre (+ 28,6 % en un an), l’Espagne enregistre le plus faible nombre d’internautes parmi les pays étudiés. La majorité des foyers connectés en France se trouve en milieu urbain. Toutefois, le pourcentage de foyers connectés en milieu rural progresse, passant de 14 % en décembre 2000 à 19 % en décembre 2001. Le pourcentage des foyers connectés en région parisienne régresse légèrement, de 27,8 % en décembre 2000 à 25 % en décembre 2001. Les connexions depuis le domicile sont passées de 58,4 % en décembre 2000 à 65,3 % en décembre 2001. Les connexions sur le lieu de travail restent stables : 37 % en décembre 2001, contre 37,5 % en décembre 2000. La différence hommes / femmes s’estompe peu à peu : 58,3 % d’hommes, 41,7 % de femmes en décembre 2001, contre 62 % d’hommes et 38 % de femmes en décembre 2000. La proportion des moins de 15 ans passe de 3,3 % en décembre 2000 à 4,6 % en décembre 2001. La tranche des 15-24 ans en revanche diminue légèrement : 25,8 % en décembre 2000 à 24,7 % en décembre 2001, ainsi que la tranche des 25-34 ans : 24,2 % contre 23,1 % sur les mêmes périodes. La répartition par profession est restée sensiblement identique en un an. Néanmoins, la proportion des dirigeants passe de 3,6 % de la population totale des internautes en décembre 2000 à 8,4 % en décembre 2001. De même, celle des ouvriers double en un an, de 2,5 % à 4,4 % en décembre 2001. Les professions libérales diminuent : de 3,5 % en décembre 2000 à 1,5 % en décembre 2001 ainsi que les professions intermédiaires (de 29,80 % à 24,2 % sur les deux périodes). 91,10 % des accès à Internet en France se font par modem ou ISDN (92,20 % en décembre 2000). L’accès haut débit (câble, ADSL, satellite) progresse, passant de 5,5 % des foyers connectés en décembre 2000 à 8,9 % en décembre 2001. Le temps passé sur le web augmente en un an dans tous les pays étudiés. Le temps de connexion passe en Espagne de 8,7 h à 13,4 h par mois, en Allemagne de 6,8 h à 8,6 h, en France de 6,2 h à 8,1 h et en Grande-Bretagne de 5,8 h à 7,6 h. L’usage du web arrive toujours en tête des usages et fréquence d’utilisation (97,30 %, contre 96,10 % en décembre 2000). Le mèl et les transferts de fichiers baissent légèrement, respectivement 59,40 % (contre 61,50 % en décembre 2000), et 22,80 %, contre 23,50 %. En revanche, l’audio vidéo passe de 20,8 % en décembre 2000 à 24,4 % en décembre 2001, la messagerie instantanée passe sur la même période de 14,9 % à 17,2 % et les dialogues en direct de 12,5 % à 14,2 %. Si les forums chutent de 7,1 % en décembre 2000 à 2,60 % en décembre 2001, les jeux progressent de 2 % à 4,5 % sur la même période. L’audience de l’ensemble des secteurs progresse. Le secteur Internet progresse de 95,8 % en décembre 2000 à 97,7 % en décembre 2001, Sur la même période, le secteur Economie passe de 66,1 % à 72,1 %, le secteur Société de 61,2 % à 64,8 %, le secteur Informatique de 56,2 % à 57,4 %, le secteur Loisirs de 56,1 % à 62 %, le secteur Média de 46,5 % à 52,9 %, le secteur Arts et Culture de 45,6 % à 52,9 %, le secteur Adultes de 28,1 % à 30 % et le secteur Savoir de 13,2 % à 13,4 %. 75 % des internautes se sont rendus sur un site e-commerce en décembre 2001, contre 71 % en décembre 2000. 39,1 % des internautes ont réalisé des connexions sécurisées en décembre 2001, contre 41,9 % en décembre 2000. L’audience des différents secteurs e-commerce a progressé en un an. L’audience du secteur Musique-littérature est passée de 29,2 % à 39,6 %, celle de la Banque-Crédit-Assurance de 28 % à 36,9 %, celle des Galeries Commerciales de 21,8 % à 22,8 %, celle du Matériel Informatique de 18,6 % à 20,5 %, celle des Logiciels de 15,9 % à 16,9 %, celle du Voyage-Tourisme de 10,9 % à 17,9 %, celle des Télécommunications de 5,8 % à 9,4 %, celle du Cinéma de 6,9 % à 7,8 %. A l’inverse, l’audience du secteur des Jeux a légèrement baissé de 13,4 % à 13 %. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/02/2002)