La SSII spécialisée dans l’intégration, l’infogérance et les e-services, Neurones (http://www.neurones.net), via son entité spécialisée INTRINsec (http://www.intrinsec.com), a créé un portail de v...

La SSII spécialisée dans l’intégration, l’infogérance et les e-services, Neurones (http://www.neurones.net), via son entité spécialisée INTRINsec (http://www.intrinsec.com), a créé un portail de veille technologique, regroupant l’une des premières bases d’informations francophones dédiées à la sécurité informatique. Cit@delle, accessible sur le net à l’adresse http://citadelle.INTRINsec.com, est une plate-forme d’aide à la décision, répondant aux besoins des responsables et des exploitants. Elle offre, par ailleurs, d’importantes ressources en sécurité informatique: actualités, forums, ressources juridiques, téléchargement. Celles-ci sont, soit envoyées automatiquement aux abonnés, soit accessibles par simple consultation. De nombreux grands comptes testent et valident l’application depuis le début de l’année. Selon Nicolas Gaudilliere, responsable du développement et du déploiement de la plate-forme chez INTRINsec, le projet est d’ores et déjà un succès et les connexions se multiplient. Les utilisateurs peuvent accéder, non seulement à la partie publique du site, mais aussi à un accès sécurisé via un certificat, leur permettant de lire les articles dans leur globalité et les bulletins rédigés par les consultants d’INTRINsec. Ils peuvent aussi poser toutes leurs questions sur les 170 logiciels et matériels couverts. Chaque bulletin détermine la carte d’identité de la malveillance, comprenant une description analytique, une évaluation du danger et de son impact et un plan d’action correctif didactique. L’objectif de Cit@delle est de mettre à la disposition des clients un savoir-faire leur permettant de devenir pro-actifs et d’anticiper sur les nouveaux risques de sécurité recouvrant quatre concepts en particulier: la confidentialité (vol d’information), l’intégrité (falsification), la disponibilité (blocage de la rentabilité) et la non-répudiation (usurpation d’identité). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 8/10/2001)