Dans la presse, spécialisée comme généraliste, elle est partout. Elle, c'est la dernière trouvaille du japonais Nintendo : la DS. Rien à voir avec la voiture de nos aïeux, il s'agit d'une toute...

Dans la presse, spécialisée comme généraliste, elle est partout. Elle, c'est la dernière trouvaille du japonais Nintendo : la DS. Rien à voir avec la voiture de nos aïeux, il s'agit d'une toute nouvelle console portable à double écran déjà sortie aux Etats-Unis et lancée le 2 décembre prochain au Japon.

Très attendue par les aficionados des jeux vidéo, la DS - pour Dual Screen - pourrait rapidement être en rupture de stock au Japon. Le groupe Nintendo a d'ailleurs revu à la hausse ses prévisions concernant ses ventes : le groupe de Kyoto prévoit désormais de vendre cinq millions d'unités d'ici la fin mars 2005, contre 3,5 millions auparavant.

Autre succès : la GameBoy Advance Sp et toujours les jeux Pokemon. Autant de réussites qui ont permis à Nintendo de publier un bénéfice opérationnel en progression de 39 % au premier semestre de son exercice 2004/2005. Celui-ci s'établit à 389 millions de dollars.

Le succès de ce premier semestre a encouragé Nintendo à revoir à la hausse ses prévisions de résultats sur la totalité de son exercice : le groupe anticipe donc un bénéfice opérationnel de 1,17 milliard de dollars sur l'année et un bénéfice net de 877 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires de 5,26 milliards de dollars.
(Atelier groupe BNP Paribas - 25/11/2004)