Dans la guerre qui oppose les trois grands constructeurs de consoles de jeux, Nintendo a perdu la dernière bataille, mais compte se refaire sur la prochaine. Sa console de salon Gamecube n'a pas...

Dans la guerre qui oppose les trois grands constructeurs de consoles de jeux, Nintendo a perdu la dernière bataille, mais compte se refaire sur la prochaine. Sa console de salon Gamecube n'a pas atteint les objectifs escomptés, conduisant le groupe à revoir à la baisse ses prévisions de résultats. Mais le groupe japonais compte bien se refaire en 2006 avec l'arrivée de sa nouvelle console, la Revolution.

Nintento s'attend désormais à un résultat d'exploitation de 90 milliards de yens (600 millions d'euros) pour l'exercice en cours, pour un chiffre d'affaires de 500 milliards de yens (3,33 milliards d'euros). Le groupe tablait précédemment sur un bénéfice de 115 milliards de yens pour un revenu de 520 milliards de yens. Les prévisions concernant le résultat net restent cependant comme prévu aux alentours de 75 milliards de yens.

Sur le marché des consoles portables, Nintendo est toujours en forme. Les différentes versions de la Game Boy et la récente DS sont parvenues à se maintenir face à la nouvelle venue de Sony, la PSP . En revanche, sur le marché des consoles de salon, Nintendo enregistre un échec avec sa Gamecube, dont les ventes sont bien en deçà des prévisions, notamment aux Etats-Unis.

Nintendo reste optimiste : selon le groupe, l'arrivée de la Revolution en 2006 devrait doper les ventes. En misant sur l'interactivité et le développement de nouvelles formes de loisirs vidéoludiques, Nintendo espère damer le pion à ses concurrents.

Seul problème : les "vrais" joueurs, ceux qui sont suffisamment passionnés pour dépenser des sommes importantes dans le renouvellement de leurs consoles et l'achat de jeux, risquent de ne pas avoir la patience d'attendre jusqu'à la sortie de la Revolution. Impatients et las des consoles qui ont fait leur temps, ils se précipiteront peut-être plutôt sur la Xbox 360 , qui sort le 2 décembre en Europe ou sur la Playstation 3 de Sony, prévue pour le début 2006...

(Atelier groupe BNP Paribas - 10/10/05)