Les laboratoires de recherche et développement de Nokia viennent d'annoncer la mise au point d'une nouvelle technologie radio, le Wibree. Cette norme de connexion...

Les laboratoires de recherche et développement de Nokia viennent d'annoncer la mise au point d'une nouvelle technologie radio, le Wibree. Cette norme de connexion, qui se distingue par sa basse consommation, autorise des connexions dans un rayon de dix mètres. Son but : être complémentaire du Bluetooth.
 
Il aura fallu cinq années à Nokia pour élaborer cette norme. Le fabricant travaille désormais à la rendre compatible avec d'autres technologies sans fil. Commercialisées à partir du deuxième trimestre 2007, les puces Wibree permettront de relier des téléphones portables, voire d'autres appareils électroniques, à des montres ou des capteurs.
 
Pour Bob Iannucci, directeur du Nokia Research Center, pour qui "la technologie Wibree ouvre de nouveaux marchés et élargit les possibilités des utilisateurs de téléphones mobiles", l'idéal serait de rendre les puces Wibree complémentaires des appareils Bluetooth, qui pourraient être équipés d'une puce bi-standard. D'autant que la technologie Wibree ne devrait ajouter que quelques centimes d'euros au prix des puces Bluetooth.
 
Wibree séduit les sociétés. Outre Nokia, des compagnies comme Broadcom, CSR, Epson et Suunto soutiendront la norme. Des téléphones mobiles Nokia devraient en être équipés dès l'année prochaine. Malgré ces bons pronostics, les représentants du Bluetooth SIG restent prudents. Selon eux, "le Bluetooth SIG reste sans doute le meilleur organisme pour définir l'avenir des normes de communication sans-fil".
 
(Atelier BNP Paribas – 04/10/2006)