Et si les téléphones portables se mettaient au GPS? Après Map24 Mobile, un service de cartographie spécialement conçu pour les combinés mobiles, c'est au tour de Nokia de lancer sa solution de...

Et si les téléphones portables se mettaient au GPS? Après Map24 Mobile, un service de cartographie spécialement conçu pour les combinés mobiles, c'est au tour de Nokia de lancer sa solution de cartographie et de navigation par satellite, smart2go. Principal atout: la gratuité, tout du moins sur les cartes. Le géant finlandais ne perd pas le nord!
Le service utilise les données cartographiques de Tele-Atlas et de Navteq. L'application est téléchargeable sur Internet, via un réseau GSM/3G ou Wi-Fi. Les cartes sont ensuite stockées sur la carte mémoire. Pour profiter de la navigation, il est nécessaire de disposer d'un récepteur GPS. Et petit bémol: la licence de navigation est payante.
Des cartes de 150 pays différents sont à disposition des utilisateurs. Il est également possible de profiter d'un service de navigation par satellite dans plus de 30 pays. Pour le moment, seuls les Nokia S60 et les appareils embarquant Windows Mobile 5.0 sont compatibles, mais Nokia devrait prochainement étendre le service aux appareils fonctionnant sous Linux, Symbian Series 40 et sous les versions précédentes de Windows Mobile.
Enfin, smart2go sera préinstallé par défaut sur tous les Multimedia Computer Nokia Nseries, les prochains terminaux mobiles de la gamme comprenant des fonctions d'ordinateurs multimédia, sous le nom de Nokia Maps.
Les navigateurs GPS classiques comme TomTom et Garmin doivent-ils s'inquiéter? Rien n'est moins sûr. TomTom, en effet, avait conclu en octobre 2006 un partenariat avec Vodafone pour installer son système sur les mobiles fonctionnant avec l'opérateur.

(Atelier groupe BNP Paribas – 12/02/2007)