L’Autorité de Régulation des Télécommunications (ART) vient de rendre publics les chiffres de son dernier observatoire des mobiles pour le troisième trimestre 2004 achevé fin septembre. Sur cette...

L'Autorité de Régulation des Télécommunications (ART) vient de rendre publics les chiffres de son dernier observatoire des mobiles pour le troisième trimestre 2004 achevé fin septembre. Sur cette période, l'ART recense 626.800 nouveaux clients des services de téléphonie mobile. Ce qui porte à 42,89 millions le parc d'utilisateurs français de la téléphonie mobile.

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile atteint les 71,1 % de la population française. Le pays est donc à la traîne par rapport à ses voisins, puisque l'Europe des 15 devrait afficher une moyenne de 81 % de pénétration de la téléphonie mobile en 2004. Comme on peut s'y attendre, les taux de pénétration de la téléphonie mobile varient considérablement selon les régions.

Les 5 plus forts taux de pénétration de la téléphonie mobile

Région
Taux de pénétration

Ile-de-France
101,6 %

Corse
95 %

PACA
90,1 %

Languedoc Roussillon
68,6 %

Aquitaine
67,4 %

 

Les 5 plus faibles taux de pénétration de la téléphonie mobile

Région
Taux de pénétration

Auvergne
51,1 %

Franche-Comté
51,7 %

Bretagne
52,7 %

Basse-Normandie
52,8 %

Limousin
54,9 %

  La majorité des utilisateurs opte pour des formules au forfait : ils sont 61,4 % à préférer l'abonnement au système de cartes prépayées. Le trafic des messages écrits ne cesse quant à lui d'augmenter : ces trois derniers mois, 2,7 milliards de SMS ont été envoyés, soit une moyenne mensuelle de 21,6 SMS par client.
De leur côté, les services multimédias font de plus en plus d'adeptes : au troisième trimestre, ils ont été utilisés par plus de 8 millions de clients, soit par 20 % du parc total de clients actifs. Au niveau de la portabilité des numéros, le succès est bien moindre : seulement 47.500 numéros ont été portés entre opérateurs au cours du trimestre. Un faible nombre, que l'ART explique par la complexité des procédures requises par les opérateurs français (lire à ce sujet notre article du 14.10.2004 ).

(Atelier groupe BNP Paribas - 26/10/2004)