Lors d’une conférence de presse le 7 février dernier, NetValue a présenté le bilan de l’année 2000. Le nombre de foyers connectés en France est passé de 3 070 000 en janvier 2000 à 4 718 000 en dé...

Lors d’une conférence de presse le 7 février dernier, NetValue a présenté le bilan de l’année 2000. Le nombre de foyers connectés en France est passé de 3 070 000 en janvier 2000 à 4 718 000 en décembre 2000, soit une progression de 56,7 % (1 708 000 foyers supplémentaires). Avec 20 % de foyers connectés, la France arrive devant l’Espagne (15,6 %), mais loin derrière l’Allemagne (29,2 %), la Grande-Bretagne (35,9 %) ou le Danemark ((54,6 %). 27,4 % des foyers connectés résident en région parisienne, 32,1 % dans les villes de plus de 100 000 habitants, 11 % dans les villes de 20 000 à 100 000 habitants, 13,5 % dans les villes de 2 000 à 20 000 habitants et 16 % dans les zones rurales. 58,4 % des internautes français sont connectés à domicile, contre 50,2 % en janvier 2000. 37,5 % sont connectés sur leur lieu de travail et 40,4 % dans d’autres lieux. 6,872 millions d’internautes étaient connectés à domicile en décembre 2000, contre 4,150 millions en décembre 1999. 4,260 millions d’entre eux sont des hommes, contre 2,817 millions fin 1999, 2,611 millions sont des femmes (1,332 millions fin 1999). 31 % des internautes ont entre 35 et 49 ans, 24,2 % entre 25 et 34 ans, 25,8 % entre 15 et 24 ans, 15,7 % ont plus de 50 ans et 3,3 % moins de 15 ans. Les plus de 50 ans représentent 19,3 % des internautes britanniques, 24,4 % aux Etats-Unis. Les internautes français se sont connectées en moyenne 6 h 2 mn en décembre, contre 4 h 7 mn en janvier 2000. Les Allemands ont passé en moyenne en décembre 6 h 8 mn, les Espagnols 8 h 7 mn et les Américains 11 h 5 mn. Les Britanniques n’ont passé que 5 h 8 mn en décembre en moyenne. Les internautes français se sont en moyenne connectés 20 sessions par mois sur le web en décembre 2000, contre 16,3 sessions en janvier. Le nombre de pages affichées par internaute est passé de 613,4 pages en janvier à 723,8 pages en décembre. L’utilisation du web représente la moitié de l’utilisation d’Internet en décembre 2000 et 76 % des volumes transférés. L’usage de l’audio-vidéo est passé de 4,5 % en janvier à 7,8 % en décembre. Le courrier électronique est passé de 59,1 % en janvier à 54,7 % en décembre. Concernant l’évolution des secteurs visités, le secteur Internet a diminué de près de 10 %, le secteur adulte de 7 %, l’informatique de moitié, les médias de moitié en faveur du secteur Economie qui passe de 7,8 % à 18,9 % et du secteur Loisir (5,1 % à 10 %). Le % d’internautes visitant des sites de commerce est resté stable tout au long de l’année 2000 (70 % en décembre). Le % de ces visiteurs ayant réalisé des connexions sécurisées sur ces sites n’a cessé de progresser (il est passé de près de 28 % en janvier à près de 42 % en décembre). Fnac.com est passé de la 4ème place des domaines les plus visités en janvier (242 000 visiteurs uniques et un taux de couverture de 5,7 %) à la 1ère place en décembre (783 000 visiteurs, 11,4 %). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/02/2001)