Il existe encore des nostalgiques du titisme, en Yougoslavie... Parmi eux, certains ont fait savoir qu'ils proclameraient sur Internet la création d'un nouvel Etat, baptisé ''Titoslavja''...

Il existe encore des nostalgiques du titisme, en Yougoslavie... Parmi eux, certains ont fait savoir qu'ils proclameraient sur Internet la création d'un nouvel Etat, baptisé "Titoslavja". Le tout en la mémoire de l'anniversaire de naissance de l'ex-dirigeant yougoslave Josip Broz Tito, à la tête du pays de la fin de la Seconde Guerre Mondiale jusqu'à sa mort en 1980.

Pour la création de cet Etat, un site Internet a déjà été ouvert : http://www.titoslavija.com . Sans que la Titoslavie puisse disposer d'un territoire, les créateurs du site disent vouloir réunir tous les nostalgiques de l'époque Tito et de ceux qui partagent les idées du titisme. Le 25 mai, jour de la naissance de Tito, les organisateurs proclameront la naissance de l'état et adopteront sa constitution.

Ensuite, ceux qui le souhaitent pourront demander la nationalité du nouveau pays ainsi qu'un passeport titoslave. La capitale ? Elle est logée dans le cœur des sympathisants de Tito, comme se plaît à l'expliquer l'un des initiateurs du projet Jezdimir Milosevic (!).

Jovana Arsic est une jeune Serbe de 21 ans qui travaille depuis quelques temps à l'Atelier BNP Paribas. Elle explique ce genre d'initiative comme la manifestation d'un idéal qui continue de hanter les citoyens de la grande Yougoslavie. "Nous sommes ici face à une manifestation typique - quoique exagérée - de la nostalgie ressentie par les générations qui ont connu la Yougoslavie d'avant 1980. C'est précisément l'ampleur de ce sentiment qui empêche aujourd'hui des pays comme la Serbie d'avancer dans certains domaines..."

(Atelier groupe BNP Paribas - 20/05/2005)