Au premier trimestre 1997, le chiffre d'affaires de 2,6 milliards de dollars a augmenté de 58 %, le résultat net de 198 millions est en hausse de 141 % ! Bien que le marché soit en baisse, les ven...

Au premier trimestre 1997, le chiffre d'affaires de 2,6 milliards de dollars a augmenté de 58 %, le résultat net de 198 millions est en hausse de 141 % ! Bien que le marché soit en baisse, les ventes de Dell ont progressé en France de 90 %. Effectivement, les consommateurs réduisant leurs dépenses, éliminent les intermédiaires (soit une marge de 6 % sur le prix d'un ordinateur), et s'adressent à la vente directe qui leur permet de faire des économies. Selon Michael Dell interrogé par La Tribune, si la croissance actuelle se poursuit, "nous serons numéro un en l'an 2000". Actuellement Dell est le principal fournisseur des gouvernements américain et canadien, numéro deux en Grande-Bretagne, et si la croissance se poursuit dans les mêmes conditions, il dépassera Compaq sur le marché des entreprises Outre-Atlantique. Au premier trimestre, le retour sur investissement a atteint 168 %, bien supérieur à ses concurrents. Le marché du grand public représente 10 % de son activité en progression en un an de 80 %. Mais la clientèle visée est plûtot le consommateur averti. Michael Dell avoue que son principal concurrent est Compaq. Dell ayant commencé il y a deux ans sur le marché des serveurs, celui-ci représente d'ores et déjà 6 % du chiffre d'affaires systèmes. Les parts de marché ont été triplé aux Etats-Unis et doublé au niveau mondial. La croissance enregistrée sur ce secteur par Dell a été au premier trimestre d'environ 350 %. Déjà à la quatrième place au niveau mondial, Michael Dell vise la seconde place aux Etats-Unis d'ici quelques mois. Les ventes réalisées sur Internet commencées seulement en juillet aux Etats-Unis ne réprésentent encore qu'un tout petit marché. Quotidiennement, le chiffre d'affaires s'élève à 1 million de dollars, les ventes augmentent de 10 à 15 % chaque mois. (La Tribune - 13/06/1997)