Dietmar Hopp. A 58 ans, Dietmar Hopp va prendre la présidence du conseil de surveillance de SAP. Présent dans l'entreprise depuis seize ans, Henning Kagermann siègera aux côtés de Hasso Plattner, ...

Dietmar Hopp. A 58 ans, Dietmar Hopp va prendre la présidence du conseil de surveillance de SAP. Présent dans l'entreprise depuis seize ans, Henning Kagermann siègera aux côtés de Hasso Plattner, cofondateur, coprésident du directoire et principal architecte de la technologie de SAP. Valeur phare de l'informatique allemande, SAP est l'éditeur d'un seul logiciel, dont la dernière génération baptisée R/3 permet d'automatiser et de lier entre eux différents processus internes de l'entreprise. En 1997, SAP a réalisé un chiffre d'affaires de 6 milliards de DM (+ 62 %) et un résultat net de 925 millions de DM (+ 63 %). Créée il y a vingt-six ans, SAP est le leader mondial du marché des logiciels ERP évalué à 9 milliards de dollars dont il détient 32 % de parts de marché. Cette année, la société devrait embaucher 5 000 personnes venant s'ajouter aux 13 000 salariés actuels. Les ingénieurs de SAP, outre la spécialisation de R/3, vont devoir mettre au point des logiciels pour la gestion de clientèle, la gestion d'entrepôts de données ou l'optimisation de la chaîne logistique "nous allons développer une infrastructure et y intégrer des solutions à l'extérieur quand cela sera nécessaire". Entendant se diversifier, après avoir pris 100 % dans le capital de l'éditeur allemand K&W, SAP a également investi 5 % dans le français Ilog. Les nouvelles orientations stratégiques de SAP lui ouvrent, selon Henning Kagermann, un marché "cinq fois supérieur à celui de R/3. La réorganisation en seize entités sera achevée à la fin de l'année, mais la sortie des nouveaux produits que nous avons annoncé s'étalera sur cinq ou six ans". Ayant déjà un laboratoire aux Etats-Unis et un en Inde, SAP va créer cette année un labo en France, vraisemblablement dans la région de Sophia-Antipolis, qui comptera une centaine d'ingénieurs "la qualité des ingénieurs français et la taille du marché français expliquent ce choix". SAP devrait au mois d'août prochain s'introduire au New York Stock Echange.. L'assemblée générale des actionnaires de jeudi dernier, outre la nomination du nouveau coprésident du directoire, a également autorisé une augmentation de capital (à hauteur de 10 millions de DM au cours des cinq prochaines années), un plan de rachat de 10 millions d'actions et la conversion en euros du capital de SAP. (Les Echos - 11/05/1998)