L'opérateur japonais NTT DoCoMo vient de dévoiler un terminal mobile utilisant du plastique biologique basé sur de la fibre fortifiée de Kenaf (une des espèces de lin), le N701iECO. 75 % de la...

L'opérateur japonais NTT DoCoMo vient de dévoiler un terminal mobile utilisant du plastique biologique basé sur de la fibre fortifiée de Kenaf (une des espèces de lin), le N701iECO. 75 % de la surface du boîtier du N701iEco est constitué de ce plastique biologique, tout en conservant les mêmes propriétés anti-inflammables et de résistance aux chocs que les terminaux classique.

La fabrication du plastique écologique utilisé pour le N701iECO entraîne la diffusion d'une quantité de CO2 deux fois moindre que pour un plastique habituel. Le N701iECO sera commercialisé avant mars 2006, et 1 % du prix de vente du terminal, et de la facturation mensuelle de l'abonné, serviront à financer les activités de protection environnementale de l'opérateur.

Le N701iEco est fabriqué par NEC. Le constructeur avait déjà collaboré avec l'opérateur pour fabriquer un prototype de terminal Foma qui utilise du plastique dérivé du Kenaf sur une petite partie du mobile. Ce prototype a été utilisé pendant l'Exposition Universelle d'Aichi, pour tester la qualité de la matière. Le Kenaf a été choisi car ce lin pousse plus vite que d'autres arbres, et il absorbe plus de CO2.

D'après l'opérateur, les émissions de CO2 lors de la fabrication de ce plastique biologique ont été réduites de moitié comparé au plastique habituel. Cependant, la contrepartie est la hausse du prix de revient, et l'opérateur sera obligé de la répercuter sur le prix de vente du N701iEco, soit quelques milliers de yens de plus (1 000 yens = 7 euros) que le N701i. A part la matière utilisée pour le boîtier, les fonctions du N701iEco sont les mêmes que celles du N701i. Les parties utilisant du plastique biologique sont l'ensemble du boîtier, la couverture de la batterie, et la coque.

(Atelier groupe BNP Paribas - 15/12/2005)