Selon une étude réalisée par le cabinet ECL Direct, les TPE auraient plus d’avance que les grands groupes en matière de numérisation des services.

La numérisation des services mieux maîtrisée par les TPE que par les grands groupes

Le numérique atteint progressivement les organisations qui proposent des services, privées comme publiques. Une nouvelle ère digitale qui modifie radicalement le comportement des consommateurs et la manière dont ceux-ci agissent depuis que de nouveaux outils sont à leur disposition. Les grands groupes ont bien certainement commencé à s’adapter à cette nouvelle tendance, mais qu’en est-il des très petites entreprises (TPE) ? Leur effectif réduit leur a-t-il permis de faire preuve d’une plus grande agilité ?

C’est le constat que cherche à dresser le cabinet d’experts comptables ECL Direct, à travers une enquête réalisée auprès de 617 clients, expérimentés sur la numérisation des services au sein des TPE. Quel est l’impact du l’arrivée massive du numérique sur ces très petites sociétés ?

Un impact plutôt bénéfique et bien maîtrisé par ces dernières comme le confirme l’étude. Ces petites entreprises sont, en effet, déjà très bien équipées : 99,7 % d’entre elles disposent d’ordinateurs et 93 % de smartphones. Des taux supérieurs à moyenne de l’équipement de la population française. Les TPE ont d’ores et déjà intégré le numérique à leur fonctionnement puisque 75 % d’entre elles s’appuient sur le web pour communiquer, que ce soit par le biais d’un site web ou par le biais des réseaux sociaux. Une utilisation régulière puisque 80 % des TPE se rendent quotidiennement sur ces outils.

Mais alors, quel est intérêt pour les TPE de numériser leurs services puisque leurs effectifs sont nettement réduits ? Comme partout, la charge administrative se révèle chronophage en ce qui concerne la gestion d’une société, le chef d’entreprise apprécie donc de pouvoir bénéficier de services en ligne (comme la banque ou la comptabilité). Une pratique déjà adoptée puisque 95 % des sondés affirment que les services numériques leur permettent de gagner du temps, de pouvoir bénéficier de services innovants (à 52 %), mais aussi de pouvoir profiter par conséquent de prix attractifs (44 %).

En plus de ces avantages qui profitent à l’entreprise, le numérique dispose d’un impact direct sur la productivité de la TPE : avec pour conséquence une meilleure communication auprès des clients de la société selon 65 % d’entre elles, et permet aux membres de l’entreprise d’effectuer une formation plus rapide à 34 %. Le service numérique le plus apprécié par ces dernières se révèle être l’expertise-comptable en ligne, choisi par 78 % des TPE, dans le but de gagner du temps mais aussi dans l’optique de maîtriser ses divers coûts (pour 75 % d’entre elles). Une dématérialisation qui n’effraie pas les acteurs des TPE puisque 58 % n’éprouvaient aucune appréhension à effectuer une telle démarche.

Une évolution numérique bien intégrée par ces TPE et qui provoque d’autres envies de numérisation : 74 % des TPE envisageraient de numériser leur service de communication, suivi de leur service de recrutement à 27 %, et leur service de recherche de fonds à 25 %.Une évolution numérique non pas synonyme de changement abrupt mais bien d’évolution des métiers (selon 77 % des entreprises).

Rédigé par Anthéa Delpuech