France. Le slogan de cette firme suédoise arrivée en France le 10 mars "un petit pas pour l'homme, un grand pas pour la musique" en dit long sur son ambition. Créée en 1997, Boxman entend en effe...

France. Le slogan de cette firme suédoise arrivée en France le 10 mars "un petit pas pour l'homme, un grand pas pour la musique" en dit long sur son ambition. Créée en 1997, Boxman entend en effet s'imposer rapidement en France. La société représente déjà 90 % des ventes en ligne de CD sur l'ensemble des pays scandinaves et près de 4 % des ventes, tous canaux de distribution confondus. Directeur général de Boxman France, Bertrand le Ficher explique "nous resterons fidèles à la recette qui a fait le succès de Boxman. Nous allons nous mettre en accord avec le marché national et proposer un grand nombre d'artistes français et surtout travailler sur le long terme avec les maisons de disques". Il n'est donc pas question de faire venir les disques des Etats-Unis ou de Suède pour profiter de tarifs moins élevés "Ce serait une politique à très court terme. Il faut soutenir les maisons de disques françaises dans leurs efforts pour promouvoir les artistes locaux". Selon une étude Médiangles/Internet professionnel, la vente de CD sur Internet représente déjà 6 % des achats en ligne effectués par les internautes Français. Si l'on exclut les américains CD Now, Amazon ou Music Boulevard, la FNAC, bénéficiant de la notoriété de ses magasins, est le principal concurrent en France de Boxman. Confiant, le directeur de Boxman France affirme "mais nous allons aussi nous positionner comme un véritable magasin sur le Web. Nous voulons installer notre marque sur Internet et dans le réel. Et puis nous avons un autre avantage : la FNAC est obligée de vendre ses disques à des prix quasi identiques à ceux de ses rayons. Nous, nous proposerons les nouveautés dans une fourchette de prix allant de 105 à 120 F (16 à 18,30 euros), soit 20 à 30 F de moins qu'en boutique". Il faudra tout de même rajouter à cette somme les 20 F de frais d'envoi. Boxman annonce des délais de livraison allant de 4 à 7 jours pour les nouveautés, un peu plus pour les fonds de catalogue. Pour faire connaître son image en France, Boxman va profiter de la Fête de l'Internet et de la Fête de la musique pour se lancer dans d'importantes opérations de sponsorisations. Boxman espère atteindre pour le premier exercice un chiffre d'affaires entre 40 et 60 millions de F (6 à 9,13 millions d'euros). (Le Monde Interactif - 10/03/1999)