NXP vient de dévoiler sa nouvelle puce Wimax. Celle-ci, qui permet de se connecter sans fil à Internet, est inédite: elle est la première à pouvoir fonctionner en situation...

NXP vient de dévoiler sa nouvelle puce Wimax. Celle-ci, qui permet de se connecter sans fil à Internet, est inédite : elle est la première à pouvoir fonctionner en situation de mobilité.
 
Jusqu'à présent, si les puces Wimax, comme la version standard 802.16, autorisaient des débits et une portée importants, elles ne permettaient pas de déplacement. Ce nouveau produit, intitulé 802.16e, devrait pouvoir fournir l'Internet mobile aux fabricants. A condition que les infrastructures qui correspondent soient développées.
 
Autres particularités : économe en énergie, la puce Wimax ne coûtera que 15 dollars et ne mesure que quelques centimètres. Elle pourra donc être intégrée à un ordinateur portable ou à un smartphone, via le port PC Card ou une clé USB. Selon le fabricant de semi-conducteurs, elle est d'ores et déjà prête à être produite en série.

Voici la première puce Wimax qui fonctionne en situation de mobilité
 
Le standard 802.16 e est prévu pour autoriser des débits allant jusqu'à 20 Mbps à proximité de l'émetteur, et permet aussi des déplacements jusqu'à 120 km/h. Cette norme, qui représente la possibilité de se connecter au haut débit sans saturation, s'annonce comme une alternative aux réseaux 3G UMTS ou HSDPA.
 
Les constructeurs comme Nokia, Samsung, Motorola ou Intel l'ont bien compris. Ce dernier s'est même déjà engagé dans cette voie, en développant son premier contrôleur Wimax mobile, Rosedale II.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 05/10/2006)