Les derniers chiffres de la Semiconductor Industry Association (SIA) sont tombés hier : avec un chiffre d'affaires global de 15,4 milliards de dollars, le marché mondial des semi-conducteurs a ...

Les derniers chiffres de la Semiconductor Industry Association (SIA) sont tombés hier : avec un chiffre d’affaires global de 15,4 milliards de dollars, le marché mondial des semi-conducteurs a progressé au mois d’octobre dernier de 23,3 % par rapport au mois d’octobre 2002. Bien que le mois d’octobre soit un mois régulièrement dynamique, ce taux de croissance annuel n’avait pas été atteint depuis 1990, preuve que le secteur électronique est véritablement reparti.

D’après la SIA, cette progression touche tous les marchés : soutenues par un fort retour de croissance aux Etats-Unis (+8,2 %) les entreprises américaines ont augmenté leur achat de logiciels et d’ordinateurs de 18,4 % ; côté grand public, la demande demeure toujours très soutenue, notamment par les 5 millions de nouveaux détenteurs de téléphone mobile, que la Chine apporte chaque mois au marché mondial. La SIA prévoit que sur l’année, les ventes mondiales auront augmenté de 15,8 %, et qu’elles devraient s’accroître de 19,4 % l’année prochaine.

Des chiffres qui font des envieux !… Le groupe Bridgestone, célèbre producteur japonais de pneumatiques, vient d’annoncer qu’il se lançait dans la production d’une nouvelle génération de wafers en carbonate de silicium. Rappelons que les wafers sont habituellement des tranches très fines de silicium mono-cristallin, sur lesquelles on grave des milliers de millions de transistors, puis qu'on découpe, afin d'obtenir des circuits intégrés, en particulier des processeurs.

De son côté, le hollandais ASML, leader mondial des machines lithographiques qui composent les circuits électroniques sur les wafers, a annoncé que son carnet de commande excédait déjà celui qu’il avait établi le 28 septembre dernier.
( Atelier groupe BNP Paribas – 1/12/2003)