Pour promouvoir les logiciels libres ainsi que le développement des systèmes open source basés sur Linux, les deux principales organisations pro-Linux, l'Open Source Development Labs (OSDL) et le...

Pour promouvoir les logiciels libres ainsi que le développement des systèmes open source basés sur Linux, les deux principales organisations pro-Linux, l'Open Source Development Labs (OSDL) et le Free Standards Group (FSG) ont décidé de fusionner pour créer la Linux Foundation. Cette nouvelle organisation sera dirigée par Jim Zemlin, le directeur exécutif du FSG.
 
La Linux Foundation a donc pour but d'aider les membres de la communauté Linux à directement concurrencer des systèmes propriétaires tels que celui de Microsoft. A cet effet, des entreprises comme IBM, HP, Oracle, Red Hat, Novell, Intel, NEC, Fujitsu et Hitachi supporteront et auront le statut de membres au sein de cette nouvelle entité. Des universités et des chercheurs participeront également aux programmes mis en place par la Linux Foundation.
 
"La Linux Foundation propose de porter à un niveau supérieur le développement de Linux en organisant les différentes sociétés et les composantes de l'écosystème Linux pour promouvoir, protéger et harmoniser le système Linux", a précisé Jim Zemlin dans un communiqué.
 
Elle poursuivra aussi les travaux entrepris par Linus Torvalds, le fondateur de Linux, et souhaite notamment développer l'interopérabilité et la rétrocompatibilité entre les récentes et les anciennes versions de Linux.
 
Elle s'efforcera par ailleurs de garantir la protection juridique des développeurs et de mieux défendre leur travail pour que Linux demeure "un paradis sécurisé" pour tous les membres de la communauté qui travaillent sur son noyau.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 24/01/2007)