OpenDoor facilite le processus de vente immobilière : la start-up californienne rachète la maison de particuliers en leur proposant un prix fixe en un temps record et s’occupe du reste.

OpenDoor accélère le processus de vente immobilière

Aux États-Unis, une propriété reste en moyenne une centaine de jours sur le marché avant d’être vendue. Comme l’explique Erica Domm en charge des opérations au sein de la start-up OpenDoor, « le secteur de l’immobilier est connu pour ses processus de vente lents et peu efficaces».

Pour beaucoup de particuliers pourtant, la vente d’une maison précède l’achat d’un autre bien. Or, « disposer d’un crédit pour ce qui constitue pour de nombreuses personnes la transaction la plus importante de leur vie n’est pas chose aisée ! Il y a beaucoup d’inconnues : quel montant va-t-on réussir à obtenir, quand recevra-t-on l’argent ? Etc. », continue Erica Domm. Et s’il existe un équivalent de l’argus français sur le sol américain fournissant des critères objectifs afin d’estimer le prix de vente d’un véhicule, il en va différemment de la vente immobilière. « Il n’y a pas de standards ou d’autorité objective pour permettre aux gens d’établir un ‘pricing’ correct », poursuit Erica Domm.

Interface web d'Opendoor

L’analyse de données du marché pour estimer le prix d’une maison

Là où de nombreuses entreprises ciblent les parties prenantes en recherche de biens, OpenDoor adopte une approche innovante : se concentrer sur les personnes qui souhaitent vendre leurs propriétés. La « market place » reste la même, seule la cible diffère. La start-up californienne ambitionne ainsi de faciliter, et par là accélérer, le processus de transaction dans l’immobilier. En effet, elle se targue de conclure un deal en 3 jours en moyenne avec les vendeurs intéressés et de leur fournir rapidement des liquidités selon leurs besoins. En fonction des informations spécifiques à la propriété renseignées par le particulier, couplé à un software analysant les données du marché, OpenDoor est capable de proposer une offre en 24 heures. Une fois l’offre validée, un membre de l’équipe d’OpenDoor et un inspecteur immobilier agréé se rendent sur place pour inspecter le bien et vérifier qu’il soit conforme aux conditions du contrat. Cette étape validée, l’utilisateur n’a plus qu’à choisir une date de sortie (jusqu’à 2 mois à compter de la vente), la start-up s’occupe du reste. Le prix proposé est garanti pour les vendeurs, qui peuvent d’ailleurs suivre l’état de leur vente via le site internet d’OpenDoor en toute transparence.

Un processus en trois étapes

Rapidité et customisation du service au service de l’expérience utilisateur

Élue « entreprise immobilière la plus innovante » à l’occasion de l’Inman Innovator 2015, OpenDoor qui aurait déjà vendu plus de 200 biens, a récemment levé 80 millions de dollars (faisant suite à 2 autres rounds de financement à hauteur de 30 millions de dollars au total). Ce qui permettra de financer son expansion au delà de l’Arizona et du Texas (Phoenix et Dallas). La start-up s’inscrit dans une volonté de disruption des modèles traditionnels de l’immobilier au même titre qu’AgentPair, tout en se rapprochant d’une forme d’économie à la demande où l’instantanéité du service et l’expérience utilisateur sans friction et customisée sont les maîtres mots.

Rédigé par Pauline Canteneur