L'opérateur télécom japonais NTT teste, depuis le 18 avril dernier, un nouveau service expérimental pour les personnes âgées, utilisant les technologies de communication. Il s'agit de relier des...

L’opérateur télécom japonais NTT teste, depuis le 18 avril dernier, un nouveau service expérimental pour les personnes âgées, utilisant les technologies de communication. Il s’agit de relier des personnes âgées d'une maison de retraite, et des bénévoles à l’écoute de ces seniors, grâce à la visiophonie sur Internet. Ce test va durer jusqu’au 31 mai prochain, et deux résidences de retraite de l’agglomération de Tokyo y participent.
 
Alors que les rapports humains au sein des communautés japonaises sont de moins en moins fréquents, les personnes âgées souffrent souvent de solitude et du manque d’occasions de discussions. Dans ce contexte, une association, Whole Family Care, forme des bénévoles pour tenir compagnie à des personnes âgées et isolées. L’association regroupe aujourd’hui environ 2 000 bénévoles. Toutefois, ces derniers ne sont pas suffisamment nombreux pour répondre à toutes les demandes de personnes isolées.
 
De plus, les moyens de télécommunications classiques n’autorisent que les communications vocales. En ce sens, ce type d’association attend beaucoup des NTIC, notamment le déploiement de services de communication qui paraissent plus personnels, plus directs, et plus humains. La visiophonie est une réponse possible à cette problématique.
 
Dans ce cadre, l’établissement de recherche japonais ART a développé une technologie de thérapie par l'information, et une plate-forme communautaire. NTT utilise cette technologie sur son produit de visiophonie, Flet’s Phone. Pour rapprocher les deux interlocuteurs distants, ART a développé une fonction associée à Flet’s Phone, qui permet d'afficher le même contenu (photo ou vidéo) sur les deux Flet’s Phone, à travers la plate-forme communautaire d’ART, afin de créer une sensation de partage en regardant la même chose, malgré la distance.
 
Les deux maisons de retraite participant au test vont introduire des Flet’s Phone dans leurs locaux, afin de permettre les communications avec des bénévoles. Toutes les manipulations du Flet’s Phone sont faites par le bénévole, et les personnes âgées n’ont pas besoin de toucher le visiophone. Les bénévoles sélectionnent des photos ou des vidéos disponibles sur la plate-forme comunautaire d’ART, pour alimenter leurs sujets de conversation. Ces contenus seront affichés ou lus simultanément sur les deux dispositifs.
 
Jap'Presse
Partenaire de l'Atelier
 
 (Atelier groupe BNP Paribas – 05/05/2006)