Selon une étude réalisée par la société d’analyse londonienne Infratest Burke InCom, à la demande de Comverse Network Systems, intitulée «opinion des consommateurs sur les portails vocaux personnels...

Selon une étude réalisée par la société d’analyse londonienne Infratest Burke InCom, à la demande de Comverse Network Systems, intitulée «opinion des consommateurs sur les portails vocaux personnels» menée en Suède, Espagne, Allemagne, Grande-Bretagne et France auprès de 1 800 abonnés aux réseaux téléphoniques classiques et mobiles, passant au moins cinq appels par jour, 80 % des utilisateurs souhaitent des portails vocaux regroupant agenda, carnet d’adresses et sources d’informations favorites. Les portails vocaux permettent à l’utilisateur d’accéder à un ensemble de services: composition vocale des numéros, contrôle vocal des messages audio et électroniques. Un navigateur vocal aide l’abonné à récupérer ses contenus Internet et à contrôler par la voix les transactions commerciales mobiles. Selon l’étude, les utilisateurs sont particulièrement attirés par des services comme la numérotation vocale et la gestion des courriers électroniques. De plus, grâce à l’aide d’un navigateur web, l’utilisateur peut personnaliser son portail vocal en fonction de ses goûts. 82 % des personnes interrogées estiment intéressant le concept de portail vocal. Plus de la moitié se déclare prête à s’abonner à ces services dans les six prochains mois, même contre paiement d’une redevance spécifique. La plupart des personnes interrogées apprécient la possibilité d’utiliser un langage naturel et d’intervenir à leur gré dans leur utilisation du portail vocal. Plus de 80 % des participants estiment intéressantes les fonctions de personnalisation, considérées comme cruciales dans l’attrait des services. Ils ne sont a priori pas opposé à communiquer leurs données personnelles à l’opérateur pour personnaliser leur portail. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 14/12/2000)