Selon une étude d’IDC, Oracle Corporation, premier éditeur mondial de logiciels pour l’e-business, est le numéro 1 mondial des éditeurs de logiciels de e-procurement. L’étude d’IDC se base sur l’a...

Selon une étude d’IDC, Oracle Corporation, premier éditeur mondial de logiciels pour l’e-business, est le numéro 1 mondial des éditeurs de logiciels de e-procurement. L’étude d’IDC se base sur l’analyse des résultats financiers publiés par les éditeurs, sur des sondages et sur les informations disponibles publiquement. Oracle Internet Procurement a réalisé un chiffre d’affaires en 1999 de 76 millions de dollars, contre 4 millions de dollars en 1998. Selon IDC, Oracle détenait en 1999, 9,9 % du marché du e-procurement, alors qu’aucun autre éditeur parmi les cinq premiers n’atteignait plus de 5,3 %. Grâce à une offre parfaitement intégrée de gestion des achats directs et indirects, Oracle a pu se hisser à la première place du e-procurement. Oracle a permis à ses entreprises clientes, chez qui des projets ont déjà été déployés, d’économiser jusqu’à 20 % de l’ensemble de leurs coûts d’achats et à diminuer d’au moins 50 % le temps nécessaire pour passer une commande. Toujours selon IDC, Oralce a aussi été en 1999 un acteur majeur du marché des progiciels de commerce électronique, dont le e-procurement n’est qu’un segment. Oracle devrait conserver son leadership du marché des applications de commerce électronique, selon le cabinet d’analyse, grâce à ses fortes compétentes dans l’automatisation des chaînes d’approvisionnement et dans le secteur émergent du B2B. (Christine Weissrock Atelier BNP Paribas 08/08/2000)