Du nouveau dans le secteur des progiciels d'entreprise ? C'est fort possible, à en croire les informations révélées ce week-end par le site Internet du Daily Deal. L'éditeur américain Siebel...

Du nouveau dans le secteur des progiciels d'entreprise ? C'est fort possible, à en croire les informations révélées ce week-end par le site Internet du Daily Deal. L'éditeur américain Siebel pourrait être repris par Oracle, déjà acquéreur de Peoplesoft l'an passé. Des négociations assez avancées auraient été entreprises autour d'un rachat que les analystes valorisent autour de 5 milliards de dollars .

Les rédacteurs du Daily Deal évoquent des sources proches du dossier et des analystes au fait des négociations. Les porte-parole d'Oracle ont refusé tout commentaire sur l'information. Siebel a fortement investi dans le modèle de solutions CRM (Gestion de la relation client) à la demande, proposé aux petites et moyennes entreprises.

Une aubaine pour Oracle, qui semble s'être juré de battre son concurrent et leader du marché SAP. Pour atteindre son objectif, Oracle n'hésite pas à sortir son porte-monnaie : le groupe a déjà racheté Peoplesoft pour plus de 10 milliards de dollars en 2004, avant de mettre la main sur Retek , spécialiste des logiciels dédiés au secteur de la distribution, pour 630 millions de dollars au mois de mars dernier.

De son côté, Siebel a fait part la semaine dernière d'une importante nomination : celle de George T. Shaheen au poste de Président Directeur Général. Un changement intervenu quelques jours avant l'annonce de résultats trimestriels décevants : un chiffre d'affaires tombé à 298,9 millions de dollars (contre 329,3 millions l'an passé) et un résultat net dans le rouge. Siebel a dégagé une perte nette de 4 millions de dollars au premier trimestre, contre un bénéfice net de 31 millions de dollars.

(Atelier groupe BNP Paribas - 02/05/2005)