La tarification des appels à l'étranger est un sujet glissant et très peu transparent pour le consommateur. Orange a pris note des recommandations de l'Arcep (Autorité de régulation des...

La tarification des appels à l'étranger est un sujet glissant et très peu transparent pour le consommateur. Orange a pris note des recommandations de l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) et a annoncé hier une baisse des prix sur ses appels passés et reçus depuis l'étranger.
 
Dans un communiqué, la filiale mobile de France Télécom insiste sur la transparence et la clarté de ses nouvelles offres, élément décisif quand l'on se rappelle que les tarifs étaient si peu lisibles pour le consommateur que la Commission européenne avait ouvert un site qui affichaient clairement les différences de facturation selon son opérateur.
 
A partir du 1er juin 2006, les abonnés Orange bénéficieront donc d'une baisse "d'au moins 25% des tarifs dans la plupart des cas" sur les conversations dans les pays de l'Union Européenne (UE). Grâce à la mise en place d'un tarif unique valable dans toutes les destinations européennes et quelque soit l'opérateur étranger auquel ils se connectent, les abonnés sauront où ils en sont.
 
Orange propose différentes offres selon le profil de l'abonné, "Pass Vacances", "Business sans frontière" et "Europe sans frontière". Dans tous les cas, les abonnés mobiles pourront retrouver les tarifs sur le site de l'opérateur.
 
 "Nous voulons que nos clients continuent de bénéficier de services innovants et d'un service client de grande qualité, comme ils peuvent en attendre d'Orange, même lorsqu'ils voyagent à l'étranger. Ces nouvelles baisses transparentes des tarifs de roaming, associées à nos offres de roaming sur mesure actuelles, sont la garantie que tous nos clients peuvent tirer le meilleur parti possible de leur mobile, où qu'ils se trouvent", déclare Sanjiv Ahuja, CEO d'Orange dans un communiqué. L'opérateur historique servira-t-il l'exemple à ses concurrents?
 
(Atelier Groupe BNP Paribas - 05/05/2006)