Au début de leur commercialisation, les téléphones portables étaient très chers... Puis, ils se sont démocratisés, notamment grâce à une manœuvre habile des opérateurs de téléphonie mobile : contre...

Au début de leur commercialisation, les téléphones portables étaient très chers… Puis, ils se sont démocratisés, notamment grâce à une manœuvre habile des opérateurs de téléphonie mobile : contre la souscription d’un abonnement, le consommateur voyait le prix du téléphone portable de ses rêves fondre comme neige au soleil, jusqu’à la quasi-gratuité. Le téléphone à 1 franc, puis à 1 euro était né…

Le concept est aujourd’hui repris par Vodafone et Fujitsu sur le segment des ordinateurs portables et des assistants personnels. Les prix de ces appareils baisseraient significativement à la condition expresse que les consommateurs souscrivent un abonnement de connexion à Internet.

L’utilisateur britannique, premier visé par cette nouvelle offre, pourra ainsi s’offrir un équipement Fujitsu Siemens pour 145 euros, en lieu et place des 1700 euros que lui auraient coûté l’acquisition du Fujitsu Lifebook, le produit premier prix du fabricant. En échange de cette promotion, il paie un abonnement d’accès au service Vodafone de connexion à Internet : à partir de 130 euros mensuels, pour 10 mégaoctets de transmission de données.

Il peut également se connecter au réseau VPN de son entreprise et à l’Internet dans les nombreux hotspots qui fleurissent un peu partout en Europe… mais attention, cette dernière option n’est pas comprise dans le forfait ! Après deux ans d’abonnement à connect2air - le nom du concept - il en aura coûté à notre consommateur quelque 3300 euros (ordinateur + abonnement).

Comme on l’aura pressenti, l’offre est surtout destinée aux entreprises, et plus spécifiquement aux PME britanniques. Selon une étude commanditée par Fujitsu Siemens l’année dernière, 77 % d’entre elles considèrent le prix des ordinateurs portables comme le premier obstacle à un éventuel investissement.

Si le succès de Connect2air se confirme en Grande-Bretagne, Fujitsu Siemens lancera son offre connect2air en partenariat avec d’autres opérateurs en France, au Luxembourg, en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas, dès l’année prochaine.

(Atelier groupe BNP Paribas –15/03/2004)