''Un travail de rédaction doit amener son auteur à rechercher et acquérir des connaissances, se les approprier, et les restituer par écrit''. C'est avec cette phrase que la société Six degrés...

"Un travail de rédaction doit amener son auteur à rechercher et acquérir des connaissances , se les approprier, et les restituer par écrit". C'est avec cette phrase que la société Six degrés introduit la présentation de son tout dernier outil : Compilatio (mot latin qui peut se traduire par pillage, dépouillement) , un logiciel qui démasque les étudiants plagiaires.

Explications : avec l'expansion des usages d'Internet et des moteurs de recherche, il est de plus en plus facile pour les étudiants d'exploiter des textes trouvés sur la toile pour les reprendre à son compte, les citer sans préciser leur source, etc. Des pratiques qui constituent des actes de plagiat face auxquels les universités et les enseignants sont de plus en plus désarmés.

La société Six degrés, créée en octobre 2003 par d'anciens étudiants savoyards, répond aux attentes du personnel enseignant avec un outil, Compilatio, qui indique le coefficient d'authenticité d'un document analysé, identifie les passages douteux et propose des sources probables de certains contenus.

Particulièrement pensé à l'usage des établissements de l'enseignement supérieur, Compilatio a déjà trouvé preneur auprès de l'Université de Savoie. Il pourrait toutefois être particulièrement utile aux entreprises et aux centres de recherche qui souhaitent protéger leurs contenus et veulent vérifier que leurs documents ne soient pas repris frauduleusement sur la toile.

Techniquement, Compilatio traite le document à analyser afin de ne conserver que son contenu textuel. Il extrait avec pertinence des passages représentatifs du document, puis recherche tous les extraits identiques disponibles sur Internet. Les extraits ainsi retrouvés sont con­sidérés comme plagiés. Si l'un d'eux est en fait une citation ou une phrase très courante, l'utilisateur peut ignorer ce résultat pour qu'il ne soit plus pris en compte dans le calcul du coefficient de plagiat.

L'utilisation de COMPILATIO nécessite la création de comptes individuels. Chaque compte permet de stocker jusqu'à 100 Mo de documents et un crédit d'analyses mensuelles lui est affecté. Les frais d'installation et la création de l'espace administration sont facturés 955 euros, et les forfaits mensuels, compris entre 50 et 5 000 analyses mensuelles, sont facturés entre 29 et 1450 euros.

Pour en savoir plus : http://www.compilatio.net/

(Atelier groupe BNP Paribas - 07/06/2005)