Au Royaume-Uni, un portefeuille a été mis au point afin d'effectuer des achats de petites sommes sur un iPhone grâce à la technologie NFC.

Le paiement mobile via la NFC suscite de plus en plus l'intérêt

DeviceFidelity a conclu un partenariat avec Vincento et MasterCard afin de proposer au Royaume-Uni la version européenne de Moneto, l’application iPhone de portefeuille électronique NFC prépayé, à destination des consommateurs.  Celle-ci offre une solution de paiement mobile permettant ainsi aux utilisateurs d’accéder à leur compte bancaire sur un smartphone et de profiter de fonctions telles que les mises à jour du solde en temps réel, la localisation de commerçants, le portefeuille sécurisé et la fonction NFC. Cette dernière technologie suscitant de plus en plus d’intérêt pour le paiement. Mais aujourd'hui, la plupart des téléphones n’en sont pas équipés- en attendant l'iPhone 5? Pour Philippe  Torres, Directeur Conseil et Stratégie numérique de L'Atelier, « ce n’est pas tant le besoin de ce type de systèmes qui fait que le marché décolle, mais bien au contraire l’émergence du marché qui entraîne leur développement ». Cette technologie deviendra peut-être à l’avenir une fonctionnalité standard comme le sont devenus les appareils photo. «C’est pourquoi cela représente un pari risqué, mais riche d’opportunités puisque tout est à construire».

Un marché en construction

Et d'ailleurs, les initiatives de paiement mobile utilisant le NFC se multiplient. Selon lui, l’écosystème va se reconstruire au gré du renouvellement du téléphone mobile, essentiellement vers les smartphones. Et pour que ce marché du paiement mobile se mette en place, il faut certes équiper les consommateurs mais également les commerçants. Dans le cas de Moneto, 500 000 points de vente sont disponibles dans 41 pays. «Si l’on fait le calcul, cela semble assez limité puisqu’aujourd’hui, le marché des terminaux des points de vente NFC destinés aux marchands atteint 2,5 millions d’unités». Malgré tout, ce n’est encore que le début, et le réseau d’émission/acquisition est donc encore à construire. Le paiement par téléphone prend de l’ampleur puisqu’il est utilisé par 8% de la population. Toutefois, bien que ce chiffre soit en pleine croissance, on ne peut pas affirmer que ce moyen de paiement soit déjà standardisé. En outre, puisque le marché n’est pas encore mûr, les entreprises proposant ces solutions ne se sont pas encore mises d’accord pour la standardisation de cette technologie. En effet, étant tous en concurrence, les différents acteurs essayent aujourd’hui d’acquérir un maximum de points de vente.

Et l’iPhone ?

Avant de s’étendre aux téléphones Androïd et à d’autres pays européens, l’application Moneto est pour l’instant dédiée à l’iPhone.  Pour permettre les paiements sans contact sur celui-ci, elle est associée à une iCaisse4X DeviceFidelity. Mais «il n’est pas dans les habitudes d’Apple d’établir des partenariats » note Philippe Torres. Donc si le prochain modèle d’iPhone dévoilé ce soir embarque déjà une technologie NFC, qui va acheter une coque ? Est-ce que Mastercard a déjà commencé à négocier ? La marque Apple pourrait même développer une application concurrente. Enfin l’avenir répondra aux questions : comment le marché va-t-il évoluer ? Qui va devenir leader ? Comment ce marché va-t-il se standardiser ?

Rédigé par Elyse Charvin