En partenariat avec la banque de gestion de patrimoine franco-suisse Harwanne, Telestore va lancer le 15 février 1999 un service de transactions boursières en ligne à prix cassé, baptisé I-Bourse ...

En partenariat avec la banque de gestion de patrimoine franco-suisse Harwanne, Telestore va lancer le 15 février 1999 un service de transactions boursières en ligne à prix cassé, baptisé I-Bourse (http://www.i-bourse.com). Nouvellement créé, la société I-Bourse est détenue à 51 % par Harwanne et à 49 % par Telestore. Bien qu’il soit trop tôt pour connaître la politique tarifaire d’I-Bourse, celle-ci reposera vraisemblablement sur des frais de courtage proportionnels aux montants des investissements. Telestore multiplie en ce moment les initiatives sur Internet. En effet, la société a déjà investi un million de F dans un service de ventes aux enchères entre particuliers lancé début nombre, baptisé Ibazar (http://www.ibazar.com), entièrement gratuit pour l’instant. L’annonce à l’offreur sera facturée à terme (pas avant 2000) entre 2 et 20 F. Par ailleurs, Telestore devrait transformer son service d’hébergement de pages personnelles, Chez.com (http://www.chez.com) 34 000 comptes ouverts, 12 millions de pages vues par mois- en portail. Telestore prépare ainsi le déclin du Minitel qui génère toujours 88 % de son chiffre d’affaires. Mis à part l’activité de prestataire de services Internet/intranet, Pierre-François Grimaldi, son gérant, avoue toutefois que les services en ligne n’ont généré pour l’instant qu’un million de F de recettes publicitaires. Bien que cela soit loin de couvrir les investissements, la société estime “qu’il faut y aller, sinon le ticket d’entrée deviendra trop élevé dans quatre ans”. Heureusement, l’activité Minitel dégage une rentabilité “confortable et satisfaisante”. (Le Quotidien du Multimédia 02/12/1998)