Centré sur deux métiers, la vente location et la maintenance de matériel bureautique, le groupe DESK, 3ème société indépendante de distribution et de maintenance bureautique en France, créée en 1992...

Centré sur deux métiers, la vente location et la maintenance de matériel bureautique, le groupe DESK, 3ème société indépendante de distribution et de maintenance bureautique en France, créée en 1992 avec pour partenaire la groupe Apax Partners, a réalisé en 2000 un chiffre d’affaires de 376 millions de F et représente 2 milliards de pages facturées par an, 150 000 interventions techniques annuelles, 25 000 machines et 8 000 clients. Toutefois, pénalisé par une politique de croissance externe intensive réalisée au détriment de la rentabilité (21 sociétés acquises depuis la création de DESK), le groupe est mis en redressement judiciaire en juin 2001. Le Tribunal de Commerce de Nanterre a retenu le 12 septembre dernier, la solution de reprise de Patrick Getreide (47 ans) un entrepreneur à l’origine de nombreux projets d’entreprise, candidat via Domo Plus, filiale de la société GGG dont il est propriétaire, à la reprise du groupe DESK. Afin d’assurer un retour rapide à la rentabilité et à l’équilibre, la nouvelle direction a maintenu 233 salariés sur les 391 que l’entreprise employait. Par ailleurs, la stratégie envisagée consiste en particulier en une rationalisation du nombre de marques distribuées, en se basant sur une approche client très qualitative. De plus, la gamme de produits sera élargie aux produits informatiques. DESK commercialisera ainsi, dès 2002, PC et produits dérivés. Enfin, la stratégie repose sur un accompagnement du mouvement de mutation en cours dans le secteur informatique, qui s’opère de l’analogique vers le numérique. L’offre produits de DESK va donc évoluer afin d’y intégrer les nouvelles technologies. D’ici la fin 2001, une nouvelle gamme de produits va voir le jour : visio-conférence, rétroprojecteurs, écrans plasmas, LCD … (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 29/10/2001)