Selon une enquête de l'institut d'études Market & Opinion Research International (Mori) réalisée auprès des "grands capitaines" de l'industrie anglaise, deux patrons sur trois estiment que le tr...

Selon une enquête de l'institut d'études Market & Opinion Research International (Mori) réalisée auprès des "grands capitaines" de l'industrie anglaise, deux patrons sur trois estiment que le travail à distance améliore la productivité et permet d'offrir aux clients de meilleurs services. Un sur dix seulement s'inquiète de ne pas avoir ses collaborateurs sous la main. De plus en plus, les patrons anglais utilisent d'ailleurs les nouvelles technologies (ordinateurs ou téléphones portables, agendas électroniques). Signe des temps, si 87 % d'entre eux partant en voyages d'affaires emmènent leur téléphone portable, ils ne sont que 6 % à emporter une veste pour le dîner. Toutefois, leur foi dans les nouvelles technologies a quelques limites. 41 % préfèrent ainsi emporter leur bon vieux réveil plutôt que de se fier à celui des hôtels et six patrons sur dix restent fidèles à leur agenda papier. (Libération - 15/03/1999)

________________________________________________________________________________

Christine Weissrock GIE Atelier de veille technologique e-mail: cweissrock@atelier.fr 00 01 30 07 50 38 Fax. 00 01 30 07 50 39 Dirigé par Jean-Michel Billaut, l’Atelier, cellule de veille technologique de Paribas, dispose d’un BBS (le Babillard de l’Atelier) ouvert gratuitement à ses abonnés, d’un Web (http://www.atelier.fr) et organise des ateliers pour ses abonnés. Jean-Michel Billaut dirige également la publication du “Journal de l’Atelier” vendu par abonnement, diffusé par les Editions La Pérouse. L’abonnement à ce journal donne accès aux ateliers. (Pour obtenir un spécimen, merci d’en faire la demande à Danièle Pellemeule ( 00 01 45 01 72 96 e-mail dpellemeule@atelier.fr).

La revue de presse française que nous éditons sur le Babillard de l’Atelier est pour l’instant libre de droit. Merci de nous informer de vos diffusions et d’indiquer la source.